Dimanche prochain, dès 17 heures, Carlo Ancelotti a l'opportunité de vaincre Manchester United, son rival dans la course pour le titre. Le coup ne serait pas encore décisif, la joute se dispute trop tôt, mais les Londoniens réalisent un excellent début de saison. Ils ont déjà battu Tottenham 3-0 et Liverpool 2-0 sur leurs terres. Manchester United est donc le troisième grand rendez-vous de Stamford Bridge, qui semble imprenable : en championnat, Chelsea n'a encore encaissé qu'un seul but dans son stade, contre sept en déplacement.
...

Dimanche prochain, dès 17 heures, Carlo Ancelotti a l'opportunité de vaincre Manchester United, son rival dans la course pour le titre. Le coup ne serait pas encore décisif, la joute se dispute trop tôt, mais les Londoniens réalisent un excellent début de saison. Ils ont déjà battu Tottenham 3-0 et Liverpool 2-0 sur leurs terres. Manchester United est donc le troisième grand rendez-vous de Stamford Bridge, qui semble imprenable : en championnat, Chelsea n'a encore encaissé qu'un seul but dans son stade, contre sept en déplacement. Ancelotti a maîtrisé ses étoiles et les a fondues en un bel ensemble. Didier Drogba est aussi brillant que sous la direction de JoséMourinho et à la fin de l'ère Guus Hiddink. Il s'entend de mieux en mieux avec Nicolas Anelka. Chelsea a abandonné le strict 4-1-4-1 de Luiz Felipe Scolari au profit de nombreuses variantes tactiques. Une semaine, Ancelotti applique le 4-3-3, l'autre fois un 4-4-2 à plat ou avec un losange médian. Si vous vous demandez pourquoi Drogba n'en a pas encore touché une en Coupe d'Europe, rappelez-vous que l'attaquant purge une suspension de quatre matches suite à son comportement après l'élimination de Chelsea par Barcelone en demi-finales de la dernière Ligue des Champions. Ancelotti a appris à gérer les vedettes à Milan. Ces dernières années, des joueurs comme John Terry et Frank Lampard disputaient généralement de 50 à 60 matches par saison, avec tous les problèmes physiques liés à pareille surcharge. Ancelotti a introduit plusieurs schémas de prévention des blessures et il porte beaucoup d'attention à la condition de ses joueurs durant des entraînements plus intensifs mais qui ménagent des périodes de récup'. En même temps, l'entraîneur transalpin accorde régulièrement un répit à ses joueurs, afin qu'ils continuent à être performants en hiver. Tout le monde devra être disponible en janvier, puisque Chelsea perdra alors Drogba, Mickael Essien, ObiMikel et Salomon Kalou, requis par la Coupe d'Afrique des Nations, un élément qui incite d'ailleurs le club à multiplier les recours contre l'interdiction qui lui est faite d'opérer des transferts. MARLON KING, l'avant de 28 ans de Wigan, condamné à 18 mois de prison pour le viol d'une femme, est limogé. L'international jamaïcain était surtout joker cette saison et n'avait pas encore marqué. NEWCASTLE UNITED n'est plus à vendre. Son propriétaire , Mike Ashley, n'a jamais obtenu la somme demandée, environ 80 millions d'euros, et reste aux commandes. Ashley espère vendre le nom du stade, Saint James' Park, qui s'appelle ainsi depuis 1892. MAROUANE FELLAINI (Everton) est éliminé de la Coupe de la Ligue par Tottenham. Le milieu a disputé l'intégralité de la partie, comme Anthony Vanden Borreà Portsmouth, vainqueur 4-0 de Stoke City. Il n'avait pas participé aux derniers matches de championnat. La rencontre Barnsley-United (0-2) a été entachée par des bagarres, qui se sont scellées par dix arrestations. Ritchie De Laet a remplacé Michael Owen à la 65'. Pas trace de Vermaelen à Arsenal, qui a éliminé Liverpool avec une équipe B. VincentKompany a joué 90 minutes pour Man. City, qui s'est imposé 5-1 contre Scunthorpe. ELRIO VAN HEERDEN (ex-Club Bruges) a fait banquette lors du match Blackburn-Peterborough (5-2). Jusqu'à présent, le Sud-Africain n'a joué que trente minutes dans un match officiel. C'était le 25 août à Gillingham. PORTSMOUTH n'a pu enrôler Eugen Bopp (26 ans), un médian libre dont l'affiliation a été refusée : le club doit rembourser ses dettes à l'égard des autres clubs de D1 avant d'embaucher un joueur. En plus, le nouveau patron, l'homme d'affaires saoudien Ali Al Faraj, a déclaré dans une interview " ne rien connaître en sport, ne pas être millionnaire et vouloir céder rapidement l'affaire. " Ambiance... PETER T'KINT