Le nouveau Dennis Eckert Ayensa

Un attaquant revanchard venu des divisions inférieures allemandes qui casse la baraque après quelques mois d'adaptation et finit meilleur buteur de Pro League deux ans plus tard. C'est le scénario rêvé qu'a connu l'Union avec le transfert de Deniz Undav. Désormais parti tâter l'herbe de la Premier League à Brighton, l'Allemand va être compliqué à remplacer chez les Saint-Gillois. Pour ce faire, l'Union retente le même pari avec l'arrivée de l'un de ses compatriotes, Dennis Eckert Ayensa, arrivé gratuitement du FC Ingolstadt, tout juste relégué en D3 teutonne. Passé par les équipes de jeunes du FC Cologne de l'Alemannia Aachen et du Borussia Mönchengladbach, l'attaquant d'origine espagnole s'est particulièrement illustré chez ce dernier, inscrivant près de cinquante buts en trois saisons chez les U17 et U19. De quoi lui valoir une sélection nationale U19, mais pas une place dans le noyau A des Fohlen. Eckert Ayensa a alors choisi le chemin de l'exil puisqu'il a opté pour le contrat que lui offrait le Celta Vigo. Après une première saison prometteuse dans l'équipe B du...

Un attaquant revanchard venu des divisions inférieures allemandes qui casse la baraque après quelques mois d'adaptation et finit meilleur buteur de Pro League deux ans plus tard. C'est le scénario rêvé qu'a connu l'Union avec le transfert de Deniz Undav. Désormais parti tâter l'herbe de la Premier League à Brighton, l'Allemand va être compliqué à remplacer chez les Saint-Gillois. Pour ce faire, l'Union retente le même pari avec l'arrivée de l'un de ses compatriotes, Dennis Eckert Ayensa, arrivé gratuitement du FC Ingolstadt, tout juste relégué en D3 teutonne. Passé par les équipes de jeunes du FC Cologne de l'Alemannia Aachen et du Borussia Mönchengladbach, l'attaquant d'origine espagnole s'est particulièrement illustré chez ce dernier, inscrivant près de cinquante buts en trois saisons chez les U17 et U19. De quoi lui valoir une sélection nationale U19, mais pas une place dans le noyau A des Fohlen. Eckert Ayensa a alors choisi le chemin de l'exil puisqu'il a opté pour le contrat que lui offrait le Celta Vigo. Après une première saison prometteuse dans l'équipe B du club galicien, il ne s'est toutefois pas imposé chez les A, où il a notamment cotoyé Wesley Hoedt et Andrew Hjulsager, et n'a totalisé que neuf apparitions en Liga. Après une saison mitigée en Eredivisie à l'Excelsior Rotterdam, avec une relégation à la clé, il est rentré au pays au FC Ingolstadt où il a empilé les buts en D3: 23 en 54 matches, auxquels il faut ajouter quatorze assists. La saison dernière, dans l'antichambre de l'élite, a été plus compliquée en termes de stats avec seulement deux goals et quatre passes décisives. Buteur dès le premier amical, Eckert Ayensa n'est pas une copie conforme d'Undav. Légèrement plus grand, il est plus susceptible de jouer dans la profondeur et de créer des espaces pour ses coéquipiers que son prédécesseur, même s'il précise qu'on peut également lui céder le cuir "dans les pieds ou dans les airs, j'essaie d'être présent partout". Dans les premières places du classement des buteurs aussi? 1 Anniversaire Cette saison, l'Union fêtera ses 125 ans. Elle a en effet été fondée le 1er novembre 1897 tout comme... la Juventus. Un livre retraçant l'histoire du matricule 16 sortira pour l'occasion aux éditions Kennes. 2 Mo Salah Suite au retour de vacances plus tardif de quelques internationaux ainsi qu'à quelques pépins physiques, Karel Geraerts a aligné plusieurs jeunes encore méconnus en début de préparation. L'occasion pour eux de se faire un nom. Une étape que peut d'ores et déjà passer l'un d'eux, l'ailier gauche Mohamed Salah, né en 2004. 3 Europe L'Union a tenu compte de son retour sur la scène européenne après 58 ans d'absence. Durant la prépa, les Jaune et Bleu se sont ainsi successivement rendus au Luxembourg, en Angleterre (Brighton), au Portugal (Sporting CP) et aux Pays-Bas (Feyenoord). Si l'Union a longtemps caracolé en tête de la D1A la saison dernière, elle n'a guère brillé grâce aux jeunes issus de son cru. Avec quatorze minutes à son compteur personnel réparties en quatre montées au jeu, Ilyes Ziani a représenté à lui seul les 0,1% de temps de jeu des jeunes formés au club, faisant des Saint-Gillois les plus mauvais élèves de l'élite pour ce classement particulier. Consciente de cette lacune, l'Union tente d'y remédier mais elle ne refera pas son retard en deux temps trois mouvements. Quelques jeunes comme Soulaimaine Berradi, Lucas Defise ou Nathan Huygevelde ont bien participé aux amicaux de début de saison mais Ziani devrait à nouveau être la tête de pont de la formation saint-gilloise. Actif chez les voisins du RSCA de ses dix à seize ans, celui qui a rejoint la Butte en 2019 s'est illustré durant la préparation, inscrivant notamment un but et distillant un assist à Rebecq. Milieu polyvalent, rapide et doté d'une excellente technique de balle, il peut être aligné en 10, sur le flanc gauche ou comme deuxième attaquant.