Une équipe de plus quitte le Pro Tour, en espérant entamer la saison comme équipe continentale professionnelle, même si les licences ne sont pas encore tout à fait en ordre. Hilaire Van Der Schueren a récupéré une partie du cadre d'Unibet.com et 14 coureurs. Philip Roodhooft devient manager général. Il dirige l'hôtel De Residentie, à Kasterlee, le port d'attache de l'équipe Fidea. L'année dernière, il était responsable de la communication d'Unibet.com. " Hilaire est le responsable sportif, je m'occupe du reste ", expl...

Une équipe de plus quitte le Pro Tour, en espérant entamer la saison comme équipe continentale professionnelle, même si les licences ne sont pas encore tout à fait en ordre. Hilaire Van Der Schueren a récupéré une partie du cadre d'Unibet.com et 14 coureurs. Philip Roodhooft devient manager général. Il dirige l'hôtel De Residentie, à Kasterlee, le port d'attache de l'équipe Fidea. L'année dernière, il était responsable de la communication d'Unibet.com. " Hilaire est le responsable sportif, je m'occupe du reste ", explique-t-il. " Cycle Collstrop sera une formation modeste. Notre budget et notre encadrement ne représentent qu'une partie de ceux d'Unibet. Nous devons relever un fameux défi ". Avez-vous digéré le traumatisme essuyé avec Unibet ?Philip Roodhooft : Jamais cette équipe n'a eu de vraie chance. C'est dommage pour nous mais surtout pour le cyclisme en général. L'industrie du pari semble devoir être tenue à l'écart du cyclisme. Je ne comprends pas. Le fait que nous ayons pâti du conflit entre l'UCI et l'ASO, organisateur du Tour de France et des classiques françaises et belges, n'apporte guère de crédibilité à notre sport. Unibet.com a introduit une action en justice contre l'UCI, la très onéreuse licence Pro n'ayant servi à rien ?C'est en cours mais cela n'aura pas d'impact sur le fonctionnement de la nouvelle formation. Jimmy Casper sera votre leader ?Il est capable de gagner des courses. Casper n'a pas encore signé mais nous avons un accord avec lui. Ce n'est qu'une question de temps. Nous lui assurons un bon encadrement avec Sergey Lagutin et Sergey Kolesnikov. Tom Criel et Gil Suray sont de jeunes Belges qui recevront toutes leurs chances en 2008. Sera-ce la mission de Cycle Collstrop ? Faire mûrir des jeunes pour le Pro Tour ? Nous sommes plus ambitieux. Nous voulons que l'équipe progresse. Comparez-nous à un club de football qui est rétrogradé en D2 mais qui a l'intention de remonter parmi l'élite grâce au talent de ses jeunes. Y aura-t-il d'autres transferts ?Pas beaucoup. Nous nous limitons à 16 coureurs, le minimum légal pour une formation continentale. Si une autre opportunité se présente, nous pouvons passer à 17 ou 18 coureurs mais certainement pas davantage. Votre dossier Pro Tour n'a pas abouti... Le Pro Tour est devenu moins important. Regardez les épreuves qui n'en font plus partie ! Cela évite déjà quelques longs déplacements. La saison à venir, nous allons surtout courir en Belgique et en France tout en essayant de participer ici et là à de belles courses dans d'autres pays de cyclisme. Nous ne participerons probablement pas à un grand tour.