Si les Diables Rouges ont gardé un mauvais souvenir du passage d' AndrésIniesta au stade Roi Baudouin le 15 octobre 2008, les joueurs de Chelsea se souviendront également de son passage à Stamford Bridge mercredi passé. C'est à la 94e minute qu'il a offert la finale de la Ligue des Champions au Barça.
...

Si les Diables Rouges ont gardé un mauvais souvenir du passage d' AndrésIniesta au stade Roi Baudouin le 15 octobre 2008, les joueurs de Chelsea se souviendront également de son passage à Stamford Bridge mercredi passé. C'est à la 94e minute qu'il a offert la finale de la Ligue des Champions au Barça. Iniesta, dont le numéro de maillot (24) correspond à son âge, a été décisif à maintes reprises cette saison. Cette star pleine d'humilité, comme l'a décrit l'hebdomadaire DonBalón, est née le 11 mai 1984 à Fuentealbilla, un petit village de 2.000 âmes à 45 kilomètres d'Albacete. Son père, maçon de profession, l'inscrit à 12 ans à LaMasía, le centre de formation du FC Barcelone. Son idole était un certain PepGuardiola, qui est aujourd'hui son entraîneur. Parallèlement à son écolage en club, il est aussi repris, très tôt, dans les équipes nationales de jeunes avec lesquelles il remporte l'Euro 2001 des -16 ans et l'Euro 2002 des -19 ans. Il est aussi finaliste du Championnat du Monde 2003 des -20 ans en 2003. Il débute en équipe nationale le 27 mai 2006, dix jours après avoir remporté la Ligue des Champions contre Arsenal au Stade de France. Aujourd'hui, il compte 35 sélections (5 buts) et un titre de champion d'Europe 2008 à son palmarès. Avec son club, il a également remporté deux championnats d'Espagne (2005 et 2006) et s'apprête à fêter le troisième cette saison. La Coupe du Roi manque encore à son palmarès. Il peut combler ce vide en battant Bilbao, ce soir à Valence. Son meilleur ami dans le vestiaire est le gardien VictorValdés. Il reste aussi très lié à PepReina, l'actuel gardien de Liverpool qui l'avait aidé à s'intégrer à LaMasía, et à FernandoTorres, qu'il a appris à connaître depuis les équipes nationales de jeunes. Très attaché au Barça, Iniesta jure ses grands dieux qu'il n'ira jamais au Real Madrid. " Ce que la Catalogne a fait pour moi n'a pas de prix. " Il n'en oublie pas moins ses racines : il a acheté, dans les environs de Fuentealbilla, une propriété entourée de vignobles et compte produire, avec l'aide de viticulteurs plus confirmés, un vin de grande qualité dans les années à venir. VALENCE avait donné samedi un sérieux coup de pouce au FC Barcelone : en battant le Real Madrid 3-0 samedi soir (buts de JuanMata, DavidSilva et RubenBaraja), il a laissé l'opportunité aux Blaugranas de fêter le lendemain leur 19e titre devant leur public. Il leur suffisait pour cela de battre Villarreal. Ils ont mené 3-1 avant de faire rejoindre dans les arrêts de jeu. BILBAO est plongé dans sa finale de Coupe du Roi : ce soir, à Valence, il affronte le FC Barcelone. Pour préparer au mieux cet événement qui passionne tout le Pays Basque, l'entraîneur JoaquínCaparrós avait choisi de faire souffler ses titulaires lors du match face au Betis, samedi passé. Il a donc aligné une équipe Réserve qui s'est néanmoins imposée 1-0. EIDURGUDJOHNSEN (30 ans), l'attaquant islandais, a annoncé qu'il disputait sa dernière saison au FC Barcelone. DIEGO FORLAN (29 ans), l'attaquant uruguayen de l'Atletico Madrid, intéresse le FC Barcelone. FRANK RIBÉRY (26 ans), lui, est cité au Real Madrid par le journal L'Equipe. FLORENTINO PEREZ a affirmé qu'il n'était pas certain de se présenter aux élections pour la présidence du Real Madrid. Ce serait une énorme surprise, car il est considéré comme l'un des favoris et beaucoup de socios comptent sur lui pour ressusciter l'époque des galactiques. PEPE (26 ans), le défenseur portugais du Real Madrid suspendu dix matches pour avoir frappé un joueur de Getafe au sol, a malgré tout été retenu par CarlosQueiroz pour le match qualificatif de l'équipe nationale face à l'Albanie, le 6 juin. DANIEL DEVOS