La superbe performance de l'Italie aux Pays-Bas met en évidence les ambitions de la SquadraAzzurra pour la Coupe du Monde. En juillet 2004, après un Euro désastreux, Marcello Lippi (57 ans) a succédé à Giovanni Trapattoni. Depuis, il a gagné onze des 19 matches joués. Il n'en a perdu que deux. La Fédération envisage déjà de prolonger de deux ans le contrat de Lippi, qui prend fin le 15 juillet, au terme du Mondial.
...

La superbe performance de l'Italie aux Pays-Bas met en évidence les ambitions de la SquadraAzzurra pour la Coupe du Monde. En juillet 2004, après un Euro désastreux, Marcello Lippi (57 ans) a succédé à Giovanni Trapattoni. Depuis, il a gagné onze des 19 matches joués. Il n'en a perdu que deux. La Fédération envisage déjà de prolonger de deux ans le contrat de Lippi, qui prend fin le 15 juillet, au terme du Mondial. Sur les 62 joueurs sélectionnés en deux ans, 23 étaient des débutants. Bon nombre d'entre eux iront en Allemagne et seront même titularisés. Lippi n'a pas tout bouleversé : la moitié de ses internationaux étaient présents au Portugal. Le titulaire actuel du but, ChristianAbbiati, s'effacera devant GianluigiBuffon. Alessandro Nesta, Fabio Cannavaro et Gianluca Zambrotta étaient au Portugal, comme Marco Materazzi, qui n'est désormais plus contesté. En revanche, l'arrière gauche Fabio Grosso (27 ans), qui a fait ses armes à Palerme, comme quelques autres internationaux, est nouveau. L'entrejeu n'a pas changé. On y retrouve Mauro Camoranesi, Andrea Pirlo et Gennaro Gattuso. Daniele De Rossi, un espoir de l'AS Rome, est leur doublure. Comme auparavant, l'équipe est formée autour de l'avant de la Roma, Francesco Totti. Privé d'Euro suite à une carte rouge, il est avide de revanche. Son remplaçant au Portugal, Antonio Cassano, n'a plus été repris depuis un an. Il est en conflit avec son club, l'AS Rome, et Lippi ne sélectionne pas les joueurs qui ne sont pas alignés régulièrement par leur club. Devant, Alberto Gilardino et Luca Toni, nouveaux, sont pratiquement sûrs de leur place. La non-sélection de Gilardino pour l'EURO avait provoqué un tollé. Il était le meilleur buteur et l'homme en forme, au printemps 2004. Il a parfaitement digéré son transfert à Milan. Toni (28 ans) est fort de la tête, capable de jouer en profondeur et de garder le ballon. Il a effectué ses débuts sous Lippi et joue maintenant à la Fiorentina. Un autre débutant, Vincenzo Iaquinta, d'Udinese, autre néophyte de Lippi, est plus proche d'une place en attaque que Christian Vieri. Comme à la Juventus, Alessandro Del Piero est le supersub de service. Torino a été déclaré en faillite par le tribunal vendredi. Le club piémontais s'était déjà vu refuser sa licence pour la Série A en juin, à cause de l'état catastrophique de ses finances. Le club avait gagné les playoffs désignant le troisième montant, après Genoa, champion, et Empoli, son dauphin. Le club évolue pour le moment en Série B, en bonne position pour monter, malgré ses ennuis financiers. BUTEURS : 1. Toni (Fiorentina) 15 buts ; 2. Trezeguet (Juventus) 9 ; 3. Tavano (Empoli) 8. 27/11 Siena - Reggina, Roma - Fiorentina, Parma - Udinese, Milan - Lecce, Messina - Inter, Livorno - Chievo, Juventus - Treviso, Empoli - Lazio, Cagliari - Sampdoria, Ascoli - Palermo G. FOUTRÉ