Avouons-le, donner une équipe type de Mouscron Péruwelz, deviner le onze qui sera le plus aligné dans les premiers matches de championnat, c'est compliqué. Pour plusieurs raisons. Parce que le recrutement (qui porte les accents de Lille surtout et du Club Bruges un peu) a été tardif (comme la montée), ce qui ne permet pas d'avoir des points de repère sur les nouveaux joueurs. Parce qu'il devrait encore y avoir du mouvement dans les prochains jours et les prochaines semaines. Parce qu'on ne sait pas comment tous les joueurs qui n'ont jamais évolué en D1 vont digérer le passage. Et aussi parce que l'équipe de Chihab a joué peu de matches de préparation. Puisqu'on parle de Chihab... Une vraie révélation du dernier championnat de D2.
...

Avouons-le, donner une équipe type de Mouscron Péruwelz, deviner le onze qui sera le plus aligné dans les premiers matches de championnat, c'est compliqué. Pour plusieurs raisons. Parce que le recrutement (qui porte les accents de Lille surtout et du Club Bruges un peu) a été tardif (comme la montée), ce qui ne permet pas d'avoir des points de repère sur les nouveaux joueurs. Parce qu'il devrait encore y avoir du mouvement dans les prochains jours et les prochaines semaines. Parce qu'on ne sait pas comment tous les joueurs qui n'ont jamais évolué en D1 vont digérer le passage. Et aussi parce que l'équipe de Chihab a joué peu de matches de préparation. Puisqu'on parle de Chihab... Une vraie révélation du dernier championnat de D2. " Le gardien le plus talentueux de sa génération " : c'est ce qu'un coach des Espoirs français a déclaré un jour à propos de Cros, en provenance de Sochaux. Mais s'il commence le championnat, il n'aura pas intérêt à se reposer sur sa réputation parce qu'il y a un autre gamin qui en veut : Dhoest, arrivé de Bruges et qui a même joué une fois en Jupiler League. Quand on regarde la ligne arrière, ça fait du bien de s'arrêter à Monteyne, à gauche. A lui seul, il a... énormément plus de matches pros au compteur que tout le reste du noyau. On l'a connu comme fidèle parmi les fidèles au Beerschot (10 ans de maison) puis comme pro modèle à Mons. Il reste donc en D1 malgré la chute de l'Albert. En défense centrale, Jeanvier a lui aussi connu le haut niveau en disputant quelques matches de Ligue 1 avec Nancy. Il vient de signer une jolie saison avec la Réserve de Lille. Un autre arrivant de L1 à ses côtés : Mézague, arrivé de Montpellier. Lui non plus ne représente pas beaucoup de matches au plus haut niveau mais il sait quand même plus ou moins à quoi ça ressemble ! A droite, Peyre provient lui aussi de Lille mais il a déjà joué la deuxième moitié de la saison passée (la plus belle...) avec Mouscron. Plusieurs médians de l'effectif actuel étaient déjà mouscronnois l'année passée, c'est un atout. On sait qu'ils sont déjà adaptés. Mais dans ce compartiment aussi, l'expérience de l'élite belge est minime. Il y a bien Brouckaert, qu'on a déjà vu à ce niveau avec Tubize puis Ostende mais c'est à peu près tout. Vandendriessche doit encore découvrir la D1. Idem pour Mohamed. Et Verstraete, arrivé via la nouvelle connexion avec le Club Bruges, possède à peine plus de vécu. Tout cela sera-t-il suffisant pour tenir la route ? Et pour pratiquer éventuellement le jeu parfois frivole qu'affectionne le coach ? Aucun avant du groupe n'a déjà buté dans notre championnat. Et lors des rares matches de préparation, la finition n'a pas été le principal point fort de Mouscron Péruwelz. Pérez n'a pas déçu lors de la saison de la montée, Diaby non plus. Leur souci est le même que celui de la majorité des joueurs : ils n'ont pas de points de repère en D1. Ils ont prouvé qu'ils savaient scorer contre les défenses renforcées de deuxième division, c'est prometteur, mais on va maintenant les juger sur pièces. On a eu peur, au moment de la montée, que le LOSC arrête de soutenir massivement son club satellite. La collaboration a finalement été prolongée, ce fut un premier motif de soulagement. Sans cela, il aurait fallu imaginer une toute nouvelle politique et on n'est pas sûr qu'un plan B solide existait. Et donc, on voit à nouveau, dans l'effectif, un nombre important de joueurs prêtés par Lille. Première mission : grappiller quelques points dès les premiers matches. Second objectif : garnir le Canonnier. Les deux sont liés. Si on se souvient du parcours de fou de Mouscron lors de sa toute première saison en D1, ça donne le droit de rêver. Les moyens humains et financiers n'avaient rien de comparable, mais bon... PAR PIERRE DANVOYE