Deuxième au classement intercontinental, trois coureurs dans le top vingt, cinq victoires. Ce sont les seuls aspects positifs pour Unibet. com. En début de saison, l'équipe semblait optimiste : Frank Vandenbroucke et Dave Bruylandts allaient redevenir des coureurs, Gorik Gardeyn éclore et l'équipe aurait des invitations aux tours, grâce à ses (coûteuses) vedettes,...

Deuxième au classement intercontinental, trois coureurs dans le top vingt, cinq victoires. Ce sont les seuls aspects positifs pour Unibet. com. En début de saison, l'équipe semblait optimiste : Frank Vandenbroucke et Dave Bruylandts allaient redevenir des coureurs, Gorik Gardeyn éclore et l'équipe aurait des invitations aux tours, grâce à ses (coûteuses) vedettes, Baden Cooke (ex-vainqueur d'étape au Tour) et Carlos Garcia Quesada (quatrième à la dernière Vuelta). Fin mars, on a perquisitionné chez Bruylandts, qui pouvait recourir le 1e avril, et Geert Omloop. Le premier a pu disposer, le second a le bénéfice du doute, faute de nouvelles du parquet. Quelques semaines plus tard, le choc : pas d'invitation à aucun grand tour. Vandenbroucke ? Forfait au Tour du Haut Var, à la Classic Haribo, au Circuit Het Volk et à Kuurne-Bruxelles-Kuurne, abandon au GP E3, à la Flèche Brabançonne et au Tour des Flandres, forfait à Gand-Wevelgem et au GP de l'Escaut, abandon à la Gold Race, forfait à la Flèche Wallonne et à Liège-Bastogne-Liège. Il a eu une conversation avec la direction de l'équipe, qui se lasse. VDB se rétablit d'une salmonellose. Ensuite, il tentera de se retrouver dans des petites courses. Outre tous ces ennuis, Unibet.com a été d'emblée confronté à des maladies et blessures. Gorik Gardeyn n'est pas encore rétabli d'une opération au genou. Camille Bouquet a été renversé par une auto et s'est déboîté l'épaule. Lors d'A Travers les Flandres, Marco Zanotti s'est occasionné une fracture multiple de la clavicule, comme Juan-Carlos Dominguez au Circuit de la Sarthe. Bobbie Traksel et Petter Renäng ont été accidentés et sont sur la touche pour des semaines aussi. Cette succession de coups durs engendre des tensions au sein de la direction. Le manager de l'équipe, Koen Terryn, et le manager sportif Hilaire Van der Schueren se sont heurtés. Terryn, qui établit un dossier pour accéder au Pro Tour, estime le rendement sportif insuffisant et veut engager un leader sportif de plus. Van der Schueren a répliqué qu'il ne jouerait pas les chauffeurs, criant au manque de respect... par loes geuens