Ce serait une primeur pour un grand tour. Le Giro s'est déjà élancé de Seraing en 2006, d'Amsterdam en 2010, de Herning en 2012, de Belfast en 2014 et l'année prochaine, d'Apeldoorn, mais jamais il n'a franchi les frontières de l'Europe, pour des raisons logistiques. On a déjà parlé de l'Amérique et du Moyen-Orient mais sans suite.
...

Ce serait une primeur pour un grand tour. Le Giro s'est déjà élancé de Seraing en 2006, d'Amsterdam en 2010, de Herning en 2012, de Belfast en 2014 et l'année prochaine, d'Apeldoorn, mais jamais il n'a franchi les frontières de l'Europe, pour des raisons logistiques. On a déjà parlé de l'Amérique et du Moyen-Orient mais sans suite. A l'occasion du 100e Giro, une autre piste extra-européenne est plus concrète. Sport/Foot Magazine a appris que RCS Sport, l'organisateur du Giro, avait un préaccord avec la préfecture japonaise et la ville de Shizuoka. Quatre étapes s'y dérouleraient, avec une arrivée au Mont Fuji. Ce ne serait pas une première vélocipédique pour la région car le Tour du Japon passe fréquemment par Shizuoka et son célèbre volcan. La préfecture nippone a aussi conclu un partenariat avec la région du Frioul pour l'organisation de la première Carnia Classic Fuji Zoncolan, une épreuve pour cyclotouristes prévue le 30 août autour du Mont Zoncolan, le col le plus raide d'Italie. Asatsu-DK, la troisième société de pub du Japon, participe au financement de cet apéritif mais on cherche d'autres sponsors, notamment dans le secteur automobile (Subaru ?), pour boucler le budget de 35 millions d'euros. RCS Sport en percevrait 15 millions, notamment pour financer le coûteux voyage de la caravane du Giro et verser à chaque équipe une indemnité de 500.000 euros, histoire de calmer les esprits... Le voyage de retour se déroulerait durant les cinquième et sixième journées, pour autant que l'UCI accorde son autorisation. " Il n'y a pas encore d'accord définitif avec RCS Sport mais tout devrait être mené à bien d'ici la fin de l'année ", selon une source belge en contact étroit avec l'organisateur japonais. Ce deal ne relève pas du hasard. RCS Sport convoite l'immense marché asiatique du sponsoring. La chaîne japonaise J Sports retransmet le Giro depuis des années, en Chine, c'est LeTV et en début d'année, l'organisation de la Corsa Rosa a trouvé un accord avec la chaîne nippone Sony Six Channel pour retransmettre les hauts faits du Giro en Inde, notamment. Une Grande Partenza au Pays du Soleil Levant aviverait encore cet intérêt et surtout les rentrées en sponsoring et en droits TV. Quant à savoir si les coureurs apprécieront ce long et fatigant déplacement, c'est tout à fait accessoire... PAR JONAS CRETEUR & JAN HAUSPIE