La saison passée, 153 buts ont été marqués dans les matches de Zulte Waregem, soit une moyenne de 3,83, la plus élevée du championnat de Belgique depuis la saison 2002-2003. Chouette pour le spectateur neutre mais Dury en a eu des maux de tête. Zulte a inscrit 71 buts mais a beaucoup dépendu de la productivité de son duo Harbaoui- Bongonda, auteur de 61 ( ! ) goals/assists/pré-assists.

Autre gros problème : les 82 buts contre. Dury n'a jamais trouvé le duo central idéal dans l'entrejeu. Il a essayé douze combinaisons différentes et n'a cessé de modifier la ligne défensive - 21 compositions différentes ! - La saison à venir, il doit donc relever deux objectifs : compenser la production d'Harbaoui et de Bongonda, partis, et retrouver un équilibre défensif.

Un duo complémentaire

Le transfert de Govea, acheté à Porto après sa location à l'Antwerp, est crucial du premier point de vue. Il doit améliorer le bagage footballistique et la vista de l'entrejeu, des aspects qui ont fait défaut à l'équipe après le départ de Kaya.

Devant, Zulte Waregem mise sur le duo complémentaire formé par Oberlin et Larin. L'un est rapide et technique (1m82, 74 kg), l'autre est un avant-centre (1m88, 90 kg) doté du sens du but (quinze en moyenne en MLS américaine). Larin, un Canadien, a pris des vacances après la Gold Cup et doit encore s'intégrer. Oberlin a déjà montré de belles choses pendant la préparation. Zulte a aussi acquis l'ailier Zarandia. Dury a toutefois fait remarquer qu'il voulait encore un ou deux footballeurs explosifs en sus de Zarandia, Bjordal et De Pauw, un des rares à avoir passé une saison régulière (4 goals, 10 assists).

Dans sa quête d'équilibre, Dury veut aussi un médian défensif doté d'un gros abattage, à côté de Seck, puissant mais parfois trop statique, dont le club a levé l'option d'achat auprès de Genk.

En défense, les jeunes arrivés Humphreys (Manchester City) et Timotheu (Schalke 04) doivent entrer en concurrence avec le jeune du cru Pletinckx, Heylen et Baudry, une certitude une fois qu'il sera rétabli de son opération abdominale. Le Grec Kainourgios, qui a reçu un contrat à l'issue de son test, doit contribuer à combler les brèches à gauche. La saison passée, Dury a souvent dû y poster Bürki ou Walsh, qui n'y sont pas habitués. A l'arrière droit, le capitaine Defauw (38 ! ) et Walsh sont en concurrence.

Le principal problème positif de Dury se situe dans le but. Bossut (33) est son gardien attitré et son relais sur le terrain depuis des années mais il dispose de nouvelles alternatives, avec Bostyn et certainement Bansen, qui a joué les PO2.

Un début difficile

L' Essevee peut-il éviter une répétition de la saison écoulée ? Ça dépendra de la rapidité avec laquelle Govea pourra imprimer sa griffe, du développement des avants Oberlin et Larin ainsi que de la stabilité de la défense. Dury n'est pas aidé par le calendrier : le début de la saison est ardu, avec un match à domicile contre Malines, des déplacements au Standard et à Genk, et la visite de Charleroi.

In/out

IN

Govea (R Antwerp FC, via FC Porto, Por), Humphreys (Manchester City, Eng), Kainourgios (AE Sparti, Gre), Larin (Besiktas JK, Tur), Oberlin (FC Bâle, Sui), Timotheou (Schalke 04, Ger), Zarandia (Arka Gdynia 1929, Pol).

OUT

Bongonda (KRC Genk), Buffel (arrêt), Faik (SC Heerenveen, Ned), Harbaoui (Al-Arabi SC, Qat), Mühren (SC Cambuur, Ned), Oldrup Jensen (Odds BK, Nor).

La saison passée, 153 buts ont été marqués dans les matches de Zulte Waregem, soit une moyenne de 3,83, la plus élevée du championnat de Belgique depuis la saison 2002-2003. Chouette pour le spectateur neutre mais Dury en a eu des maux de tête. Zulte a inscrit 71 buts mais a beaucoup dépendu de la productivité de son duo Harbaoui- Bongonda, auteur de 61 ( ! ) goals/assists/pré-assists. Autre gros problème : les 82 buts contre. Dury n'a jamais trouvé le duo central idéal dans l'entrejeu. Il a essayé douze combinaisons différentes et n'a cessé de modifier la ligne défensive - 21 compositions différentes ! - La saison à venir, il doit donc relever deux objectifs : compenser la production d'Harbaoui et de Bongonda, partis, et retrouver un équilibre défensif. Le transfert de Govea, acheté à Porto après sa location à l'Antwerp, est crucial du premier point de vue. Il doit améliorer le bagage footballistique et la vista de l'entrejeu, des aspects qui ont fait défaut à l'équipe après le départ de Kaya. Devant, Zulte Waregem mise sur le duo complémentaire formé par Oberlin et Larin. L'un est rapide et technique (1m82, 74 kg), l'autre est un avant-centre (1m88, 90 kg) doté du sens du but (quinze en moyenne en MLS américaine). Larin, un Canadien, a pris des vacances après la Gold Cup et doit encore s'intégrer. Oberlin a déjà montré de belles choses pendant la préparation. Zulte a aussi acquis l'ailier Zarandia. Dury a toutefois fait remarquer qu'il voulait encore un ou deux footballeurs explosifs en sus de Zarandia, Bjordal et De Pauw, un des rares à avoir passé une saison régulière (4 goals, 10 assists). Dans sa quête d'équilibre, Dury veut aussi un médian défensif doté d'un gros abattage, à côté de Seck, puissant mais parfois trop statique, dont le club a levé l'option d'achat auprès de Genk. En défense, les jeunes arrivés Humphreys (Manchester City) et Timotheu (Schalke 04) doivent entrer en concurrence avec le jeune du cru Pletinckx, Heylen et Baudry, une certitude une fois qu'il sera rétabli de son opération abdominale. Le Grec Kainourgios, qui a reçu un contrat à l'issue de son test, doit contribuer à combler les brèches à gauche. La saison passée, Dury a souvent dû y poster Bürki ou Walsh, qui n'y sont pas habitués. A l'arrière droit, le capitaine Defauw (38 ! ) et Walsh sont en concurrence. Le principal problème positif de Dury se situe dans le but. Bossut (33) est son gardien attitré et son relais sur le terrain depuis des années mais il dispose de nouvelles alternatives, avec Bostyn et certainement Bansen, qui a joué les PO2. L' Essevee peut-il éviter une répétition de la saison écoulée ? Ça dépendra de la rapidité avec laquelle Govea pourra imprimer sa griffe, du développement des avants Oberlin et Larin ainsi que de la stabilité de la défense. Dury n'est pas aidé par le calendrier : le début de la saison est ardu, avec un match à domicile contre Malines, des déplacements au Standard et à Genk, et la visite de Charleroi.