Courtrai a connu une préparation relativement sereine alors que la précédente avait été tumultueuse : De Boeck s'était plaint en public de l'état des terrains d'entraînement et du noyau, incomplet, avec lequel il lui était impossible de réussir quelque chose en D1A. La direction avait jugé ses déclarations trop négatives et, finalement, elle avait changé d'entraîneur.
...

Courtrai a connu une préparation relativement sereine alors que la précédente avait été tumultueuse : De Boeck s'était plaint en public de l'état des terrains d'entraînement et du noyau, incomplet, avec lequel il lui était impossible de réussir quelque chose en D1A. La direction avait jugé ses déclarations trop négatives et, finalement, elle avait changé d'entraîneur. Ces problèmes ne se sont pas posés cette fois, même si on attend toujours un remplaçant à Avenatti, qu' Ezekiel est arrivé avec deux semaines de retard et que Chevalier veut forcer son transfert. Vanderhaeghe reste calme. Sa confiance en l'avenir et son discours positif ont contribué à la bonne ambiance de travail. On s'attend à une certaine activité, dans les deux sens, d'ici la fin du mois d'août mais Courtrai dispose déjà d'un noyau étoffé grâce au retour de joueurs loués comme Mboyo, Kage, Ajagun et Kovacevic. Berthelin, l'entraîneur des gardiens, et O'Loughlin, adjoint, sont partis et remplacés par Deman et Lemiegre, de fidèles assistants avec lesquels Vanderhaeghe a déjà travaillé. Courtrai cherche notamment un concurrent au gardien Bruzzese. Après la vente de Kaminski en janvier, il a loué Pereira à Manchester United, jusqu'en fin de saison. Il mise maintenant sur Jackers, l'international espoir de Genk, pour le moment trop cher. Le contrat du défenseur Kumordzi (34) n'a pas été prolongé. Naderi (22) reste un an à la disposition de Persepolis. Un autre défenseur central gaucher, Mujakic, le remplace. Kovacevic, parti suite à un conflit avec De Boeck, est revenu de sa location à Tiraspol. Pendant la préparation, Hines-Ike s'est érigé en premier candidat à la place libérée en défense centrale à côté de Kagelmacher. A droite, Rougeaux est bien rétabli de sa blessure au genou, assortie d'une longue inactivité. Défenseur central de formation, il constitue un solide pendant à l'arrière gauche D'Haene, léger, bon technicien et offensif. Golubovic (à droite) et Batsula (à gauche) constituent des alternatives. Le centre de l'entrejeu courtraisien est particulièrement riche, avec Van Der Bruggen, De Sart, Rolland, Ajagun, Stojanovic, Kage et Ivanof. En revanche, l'équipe n'a pas encore d'ailier explosif qui apporte une plus-value. Le club n'a pas réussi à trouver un nouvel accord avec Ouali, Chevalier veut partir et Koita est retourné à Gand. Autre priorité, le remplacement d'Avenatti, l'avant loué par Bologne ayant été transféré définitivement au Standard. Il était un pion important, bien démarqué, et a inscrit quinze buts. Mboyo occupe actuellement sa place. Il est également apte à évoluer sur le flanc gauche. Courtrai attend depuis un an le meilleur Ezekiel, un rapide avant de poche. Courtrai affirme vouloir se renforcer devant et derrière mais il est déjà mieux armé que la saison passée, qu'il a achevée dans la première colonne, après un début difficile et un changement d'entraîneur.