Après une saison 2003-2004 qui a dépassé toutes les espérances, l'Excel a quasiment tout effacé pour repartir sur de nouvelles bases. L'équipe a perdu toute son épine dorsale : son solide défenseur Stephen Laybutt, son moteur dans l'entrejeu Steve Dugardein et ses deux attaquants les plus productifs, Mbo Mpenza et Luigi Pieroni. Sans parler de son entraîneur fétiche Georges Leekens. Pour sa première expérience en D1, Philippe Saint-Jean est placé face à un sérieux défi. Il devra faire appel à toute sa science tactique et à toutes ses qualités de formateur pour réaliser une saison satisfaisante. Car, même si on ne lui demandera pas de jouer la tête du classement, le public du Canonnier s'est habitué à voir son équipe dans la " colonne de gauche ". La politique du club est désormais claire : recueillir les fruits de ce qui ...

Après une saison 2003-2004 qui a dépassé toutes les espérances, l'Excel a quasiment tout effacé pour repartir sur de nouvelles bases. L'équipe a perdu toute son épine dorsale : son solide défenseur Stephen Laybutt, son moteur dans l'entrejeu Steve Dugardein et ses deux attaquants les plus productifs, Mbo Mpenza et Luigi Pieroni. Sans parler de son entraîneur fétiche Georges Leekens. Pour sa première expérience en D1, Philippe Saint-Jean est placé face à un sérieux défi. Il devra faire appel à toute sa science tactique et à toutes ses qualités de formateur pour réaliser une saison satisfaisante. Car, même si on ne lui demandera pas de jouer la tête du classement, le public du Canonnier s'est habitué à voir son équipe dans la " colonne de gauche ". La politique du club est désormais claire : recueillir les fruits de ce qui a été semé au Futurosport, accorder une chance aux jeunes et à des joueurs méconnus venus des divisions inférieures, et les vendre lorsqu'ils sont arrivés à maturité. RolandLouf, le nouveau manager, veut aussi arriver à limiter la masse salariale à 55 ou 60 % du budget global. Le secteur défensif, à l'exception de Laybutt, a subi peu de retouches. C'est sans doute celui qui, a priori, devrait susciter le moins d'inquiétude. Dans le but, FranckyVandendriessche est toujours fidèle au poste, avec ChristopheMartin et le tout jeune Michaël Descamps, arrivé de Liège, comme doublures. Le quatre arrière semble s'être dégagé. On devrait retrouver KoenDeVleeschauwer à droite, SamirBeloufa et StejpanSkocjbusic dans l'axe, et GrégoryLorenzi à gauche. Skocjbusic, la nouvelle recrue croate qui n'a signé son contrat que la semaine dernière, a déjà laissé entrevoir de belles possibilités. D'aucuns prétendent qu'il n'a rien à envier à Laybutt. Les expérimentés OlivierBesengez, AlexTeklak et GeoffreyClaeys peuvent également entrer en ligne de compte, pour un poste à droite ou dans l'axe. JimmyHempte, après deux saisons à La Gantoise, est revenu dans le club qui l'a formé et se tient prêt à parer à toute éventualité à l'arrière gauche. Alors que la préparation avait déjà débuté, Philippe Saint-Jean a été privé de Steve Dugardein, le moteur de l'entrejeu qu'il estimait irremplaçable. Sans lui, aux dires même de l'entraîneur, le club devra revoir ses ambitions à la baisse. Il pourrait pourtant, parmi ses recrues, trouver un joueur susceptible de remplir ce rôle en la personne de PatriceNoukeu. Dans un autre style, certes, et avec moins d'expérience. Jean- PhilippeCharlet, que l'on avait connu à l'arrière droit précédemment, a également été essayé au demi défensif et a donné satisfaction. Ce jeune sera de toute façon entouré par deux joueurs d'expérience : à droite, le vétéran MarcSchaessens et à gauche, TonciMartic. L'entrejeu sera en principe composé de trois joueurs. Mais pas toujours, précise l'entraîneur : les places ne sont pas définitives, et le schéma tactique est à géométrie variable. On peut par exemple passer à un milieu de terrain à quatre en faisant descendre Christophe Grégoire d'un cran. Comme doublures, Philippe Saint-Jean compte sur des jeunes du club comme BastienChantry ou TidianyCoulibaly, ou encore sur le Français BobCousin arrivé d'Ostende. L'entraîneur croit beaucoup au jeune demi offensif PacoSanchez, un autre grand Espoir du club qui avait déjà reçu sa chance à l'époque de LorenzoStaelens avant d'être perturbé par les blessures la saison dernière. C'est, selon l'entraîneur, un futur grand meneur de jeu. On ne remplace pas au pied levé une paire d'attaquants comme Mbo Mpenza et Luigi Pieroni. Philippe Saint-Jean, qui estime que la solution devra venir du collectif, compte se tourner vers un système à trois attaquants qui tournent : Christophe Grégoire, MarcinZewlakow et, soit AlexLecomte, soit PatrickDimbala. Dans ce nouveau dispositif, Christophe Grégoire commence souvent le match à droite, ce qui lui permet de rentrer dans le jeu et de désarçonner l'arrière gauche, mais ici aussi, ce dispositif n'est pas fixe et chacun peut se retrouver à tour de rôle dans l'une des trois positions offensives. AbdoulayeSoumare, et RicardoMagro qui a rejoint le groupe sur le tard, peuvent également entrer en ligne de compte. Beaucoup d'inconnues à l'Excel, qui est actuellement une équipe en pleine reconstruction. Il y a très certainement de la qualité dans les joueurs qui ont été recrutés, mais à l'exception de Marc Schaessens, très peu d'expérience. Tous ces joueurs doivent encore faire leurs preuves au plus haut niveau. Philippe Saint-Jean est sûr de son coup sur une période d'un an et demi, mais pas nécessairement dans l'immédiat. Et qui va marquer, en l'absence de Mpenza et Pieroni, auteurs respectivement de 11 et 28 buts ? Daniel Devos