Oubliez le salaire annuel de 1,3 million du Néo-Zélandais Dan Carter (Kobelco Steelers, Japon) ou de l'Australien Matt Giteau (Suntory Sungoliath, Japon) : Sonny Bill Williams vient de les surclasser. Durant sa dernière saison dans son équipe précédente, TheBlues (Auckland), le Néo-zélandais a dû se contenter d'un salaire annuel de 600.000 euros.
...