Anderlecht a fait croire pendant quatre journées qu'il pouvait lutter pour le titre avec Genk et le Club Bruges. La machine de Hein Vanhaezebrouck a balayé Courtrai et Ostende, on a vanté les transferts, Dimata, Santini, Makarenko, Didillon et Cobbaut, et les supporters ont fait semblant de ne pas remarquer l'absence de football champagne.
...