Le tirage des huitièmes de finale de la Coupe de Belgique a fait la part belle aux derbies. Il y en aura quatre, voire cinq : St-Trond- Genk, Beveren-Lokeren, Lierse-Westerlo, Mouscron-Mons et, peut-être, Standard - La Calamine (les germanophones affrontaient le GBA mardi soir à Eupen).
...

Le tirage des huitièmes de finale de la Coupe de Belgique a fait la part belle aux derbies. Il y en aura quatre, voire cinq : St-Trond- Genk, Beveren-Lokeren, Lierse-Westerlo, Mouscron-Mons et, peut-être, Standard - La Calamine (les germanophones affrontaient le GBA mardi soir à Eupen). Pour les journalistes de Het Belang van Limburg, un derby St-Trond - Genk, c'est du pain bénit. Ce sera déjà la quatrième fois que les deux formations se rencontrent en Coupe et jamais St-Trond ne s'est imposé. Cette année, le match de Coupe surgit à peine trois semaines après la défaite de St-Trond sur son terrain en championnat. " Mais nous finirons bien par les battre un jour ", dit GuyMangelschots, qui refuse de considérer ce tirage comme une mauvaise affaire. " Sportivement et financièrement, c'est quelque chose de formidable " HermanVermeulen avoue même qu'il avait demandé à Mangelschots de revenir avec, pour adversaire, Genk ou le Standard / " La seule chose qui m'ennuie, c'est que le match aura lieu le 21 décembre alors que nous ne récupérerons la plupart de nos blessés qu'en janvier ". A Genk, par contre, on ne cache pas qu'on aurait préféré un autre adversaire. D'autant que, vu le mauvais départ en championnat, la Coupe est devenue l'objectif prioritaire du club. " Un match à St-Trond, ce n'est jamais un cadeau. Ils vont vouloir notre tête pour Noël, d'autant qu'ils ont envie de revanche ". AriëlJacobs, lui, essaye d'y voir un avantage : " Au moins, nous n'aurons pas besoin de motiver les joueurs ". Du côté de ces derniers, TomSoetaers estime d'ailleurs que, s'il veut jouer la Coupe d'Europe, Genk doit être capable de s'imposer à Saint-Trond. Et DimitrideCondé est évidemment heureux de pouvoir prendre sa revanche sur un club qui l'a quelque peu snobé. Quant aux supporters, ceux de St-Trond espèrent que cette rencontre sera le prélude à un excellent deuxième tour. Ils pensent aussi à la caisse du club, qui n'aura l'occasion de se remplir, en décembre, qu'à l'occasion du match contre Mouscron. A Genk, par contre, on est moins heureux : " La tribune réservée aux visiteurs par St-Trond est horrible ", affirme Johnny Schrijvers, président de la fédération des supporters du Racing. " Je ne comprends pas comment le ministère de l'Intérieur autorise cela ". P. SINTZEN