Je suis le premier à dire qu'il faut relativiser le ranking FIFA parce qu'il ne reflète pas exactement la valeur des équipes nationales. Mais si on analyse le classement des adversaires des Belges dans la poule éliminatoire pour l'EURO, c'est clair qu'on a affronté des sélections de deuxième, troisième, quatrième zone. La Russie navigue autour de la 40e place, l'Écosse près de la 50e, Chypre près de la 100e, le Kazakhstan est encore un peu plus loin derrière et Saint-Marin est tout dans le fond.
...