David Dein (63 ans) est arrivé à Arsenal en 1983. L'homme, très actif au sein de la communauté juive de Londres, avait acquis 16,6 % des parts du club. L'image du football était alors entachée de violence mais Dein décelait des possibilités. Le président Peter Hill-Wood s'était moqué : " C'est de l'argent jeté mais bon, certaines personnes fortunées s'achètent des autos et des yachts, lui aime Arsenal ". Un an plus tard, Dein était vice-président. Il n'a cessé de prendre de l'importance au sein du club, surtout en 1995, quand le manager George Graham a fait mauvais usage de son pouvoir dans les transferts.
...

David Dein (63 ans) est arrivé à Arsenal en 1983. L'homme, très actif au sein de la communauté juive de Londres, avait acquis 16,6 % des parts du club. L'image du football était alors entachée de violence mais Dein décelait des possibilités. Le président Peter Hill-Wood s'était moqué : " C'est de l'argent jeté mais bon, certaines personnes fortunées s'achètent des autos et des yachts, lui aime Arsenal ". Un an plus tard, Dein était vice-président. Il n'a cessé de prendre de l'importance au sein du club, surtout en 1995, quand le manager George Graham a fait mauvais usage de son pouvoir dans les transferts. C'est Dein qui a embauché Arsène Wenger dans les années 90, en pleine controverse : cinq jours avant le début du championnat, le manager Bruce Rioch avait été limogé et le Français ne pouvait se libérer avant la fin septembre. Dein a tenu bon. Wenger a replacé Arsenal parmi les grands clubs. Il gagne un prix chaque saison ou presque. Ces deux dernières années, l'aménagement de son stade l'a contraint à revoir provisoirement ses ambitions sportives. Dein, devenu président du G14 et vice-président de la fédération anglaise, a donc cherché des capitaux. Il a trouvé un investisseur aux Etats-Unis : Stan Kroenke, qui a commencé à racheter des parts en mars et en détient déjà 9,9 %. Il semble que cet investisseur ait provoqué des dissensions internes. Mercredi dernier, Hill-Wood (71 ans), a fait comprendre, dans les colonnes du Guardian, qu'il n'était pas question de permettre à Kroenke de réaliser d'autres achats. Quelques heures plus tard, on apprenait le départ de Dein. La nouvelle a fait l'effet d'une bombe. L'homme était très apprécié. Il avait tissé des liens étroits avec Wenger, descendait dans le vestiaire après chaque match et connaissait tous les jeunes talents du club. Un véritable amateur de football, dont le fils Darren a été témoin de Thierry Henry au mariage de celui-ci et a négocié la prolongation de son contrat. Dein possède encore 14,5 % des actions du club. Il y a investi un demi million d'euros à l'époque. 24 ans plus tard, on estime la valeur de ses parts à 90 millions. De l'argent perdu ? VIOLENCE. Quelqu'un a jeté une pierre sur le car de Chelsea, en visite à Upton Park mercredi dernier. Une vitre s'est brisée mais nul n'a été blessé. Chelsea s'est imposé 1-4. Manchester United et Chelsea recevront chacun 25.000 billets pour la finale de la Cup, sponsors compris. 17.000 personnes, qui avaient acquis un siège à Wembley il y a dix ans, reçoivent des cartes, le reste étant distribué au sein de la famille internationale. Chelsea est très déçu. Les fans aussi : le billet le moins cher coûte 52 euros. Par ailleurs, comme les deux premiers s'affrontent en Cup, la septième place est européenne. Portsmouth, Tottenham et Reading se la disputent. JULIO BAPTISTA, loué par Arsenal, veut retourner en Espagne. Le Brésilien ne s'habitue pas à l'Angleterre. DAVID JAMES (Portsmouth), le gardien de 37 ans, plaide en faveur de contrats à la prestation. Il s'est exprimé ainsi après un revers 3-0 aux Blackburn Rovers. Calamity estime que plusieurs coéquipiers n'ont pas fait de leur mieux et ont déçu les supporters, qui avaient effectué un voyage de six heures. JUAN PABLO ANGEL (31 ans) quitte Aston Villa pour les New York Red Bulls, où il retrouve Claudio Reyna et Bruce Arena (coach). L'attaquant colombien jouait à Birmingham depuis 2001 mais faisait souvent banquette depuis quelques mois. WATFORD ne fait pas mieux qu'en 1999-2000 : il est mathématiquement rétrogradé au bout d'une saison parmi l'élite. Il y était monté via les playoffs. OLE GUNNAR SOLSKJAER (34 ans, notre photo) est lié pour un an encore à Manchester United. Ensuite, le Norvégien souhaite raccrocher. Il achève sa 11e saison mais a été sur la touche pendant trois ans à cause de problèmes aux genoux. PETER T'KINT