Le match RWDM-RC Bruxelles 1891 qui illustre ces quelques pages (et remporté 4 à 1 par l'équipe locale le dimanche 2 avril dernier) a opposé des descendants d'une même famille. Petit historique...
...

Le match RWDM-RC Bruxelles 1891 qui illustre ces quelques pages (et remporté 4 à 1 par l'équipe locale le dimanche 2 avril dernier) a opposé des descendants d'une même famille. Petit historique... Matricule numéro 6, le Racing Club de Bruxelles (section football) a été tenu sur les fonts baptismaux en 1894, trois ans après ses départements tennis et athlétisme. Champion de Belgique à six reprises (1897, 1900, 1901, 1902, 1903 et 1908), il fusionna avec le Royal White Star Athletic Club (créé en 1909 et doté du matricule 47) le 10 juillet 1963 pour former le Royal Racing White. Le Daring Club de Bruxelles, de son côté, a été créé en 1895 et s'est vu décerner le matricule 2 derrière le FC Antwerp, plus ancien club du pays formé en 1880. En 1970, le club, devenu Royal en 1916, changea sa dénomination en Royal Daring Club de Molenbeek. Le 26 avril 1973, une assemblée générale extraordinaire décida la démission du club. Après fusion avec le Royal Racing White, un nouveau club fut alors créé répondant à l'appellation de Racing White Daring Molenbeek (RWDM), qui hérita du matricule 47. Le 30 juin 2003, le Racing Whitestar Daring Molenbeek a été inscrit sous le matricule n° 9449 à l'URBSFA. Le 22 août de la même année, le RWDM, matricule 47, a été rayé des listes fédérales. Le 15 septembre, le FC Strombeek (matricule 1936) délaissa pour la première fois ses installations au Singel pour jouer au stade Edmond Machtens contre le SV Roulers. Il devint le FC Molenbeek Brussels Strombeek, appelé couramment le FC Brussels depuis lors. L'ancien Racing Club de Bruxelles, absorbé par le Royal White Star Athletic Club, n'a pas tout à fait disparu non plus dans l'intervalle. A l'époque de la fusion, en 1963, son matricule a été repris par le FC La Rhodienne, rebaptisé en 1996 FC Rode-Verrewinkel suite au rapprochement avec ce club. Le Racing Club de Boitsfort (matricule 556, fondé en 1925) a troqué son nom contre celui de Royal Racing Club de Bruxelles en 1991. Une appellation qui a continué à avoir cours jusqu'en 2004, année où l'ancien nom de Royal Racing Club de Boitsfort a été à nouveau usité. L'année passée enfin, Pol Vandenschrik, ancien joueur du Royal Racing Club de Bruxelles (période antérieure à 1963) a décidé de recréer une nouvelle entité sous le nom de Royal Racing Club de Bruxelles 1891 (avec matricule 9473), par référence à l'année de formation du club à l'origine. Là ne s'arrêtent toutefois pas ses plans car l'homme aspire, ni plus ni moins, à récupérer aussi son matricule d'origine, le 6. A cette fin, des contacts ont eu lieu avec le FC Rode Verrewinkel, descendant de Promotion en P1 cette année. Mais aucun accord n'a pu être trouvé concernant le prix. BRUNO GOVERS