Cette saison a marqué le retour au tout premier plan de Roger Federer et Rafael Nadal. Question : que manque-t-il encore aujourd'hui à la " nouvelle " génération pour prendre définitivement le pouvoir ? " Pas grand-chose " observe David Goffin. " Il y a déjà...

Cette saison a marqué le retour au tout premier plan de Roger Federer et Rafael Nadal. Question : que manque-t-il encore aujourd'hui à la " nouvelle " génération pour prendre définitivement le pouvoir ? " Pas grand-chose " observe David Goffin. " Il y a déjà MilosRaonic, KeiNishikori et MarinCilic qui sont capables de bien performer sur les différents grands chelems depuis plusieurs saisons. Et, petit à petit, il y a de très bons jeunes comme Alexandre Zverev, Jack Sock, Nick Kyrgios qui arrivent dans le top 20, voire mieux. Je pense qu'on continue le passage de génération, mais que ça se fait calmement parce l'héritage est lourd. Roger et Rafa, c'est des athlètes hors-normes. Pour les avoir vus, les avoir joués, les connaître un peu, c'est juste extraordinaire ce qu'ils font. C'est important de s'en rendre compte pour ne pas banaliser. Je ne suis pas sûr que dans la génération actuelle, il y ait un seul joueur avec leur potentiel. Grigor Dimitrov peut jouer un tennis extra, mais manque de constance pour vraiment dominer. Alexandre Zverev est sans doute le candidat n°1, il évolue bien et très vite, mais il n'a rien de plus que moi si ce n'est sa précocité. Après, faire ce qu'il fait à 20 ans, c'est incroyable donc, lui, est peut-être capable d'y arriver. On verra... "