En alignant une demi-équipe réserve jeudi dernier en Europa League, Anderlecht a dévalué cette compétition, qui est une piètre copie de la Ligue des Champions. Son succès 2-0 lui ouvre les portes du tour suivant mais on peut se demander si tout le monde est enthousiaste à cette pensée, au Parc Astrid. Les play-offs 1 font figure de priorité, a priori au détriment des aspirations européennes, qui ne peuvent être un véritable objectif. Ce n'est pas pour rien que les grands clubs demandent une révision de la formule actuelle du championnat et de ses 40 journées. Ils veulent pouvoir se concentrer davantage sur les rencontres européennes. Reste à voir si ça arrivera.
...

En alignant une demi-équipe réserve jeudi dernier en Europa League, Anderlecht a dévalué cette compétition, qui est une piètre copie de la Ligue des Champions. Son succès 2-0 lui ouvre les portes du tour suivant mais on peut se demander si tout le monde est enthousiaste à cette pensée, au Parc Astrid. Les play-offs 1 font figure de priorité, a priori au détriment des aspirations européennes, qui ne peuvent être un véritable objectif. Ce n'est pas pour rien que les grands clubs demandent une révision de la formule actuelle du championnat et de ses 40 journées. Ils veulent pouvoir se concentrer davantage sur les rencontres européennes. Reste à voir si ça arrivera. Dans ce pays, beaucoup de choses avancent à un train de sénateur. Le nouveau feuilleton de l'Eurostade n'en est qu'une preuve de plus. Les nouveaux stades constituent une matière difficile dans ce pays. Ils sont empêtrés dans de nombreux soucis (politiques). On mène des guéguerres internes qui n'arrangent personne. L'avenir nous dira si Anderlecht se retire vraiment de ce dossier ou met simplement la pression. En attendant, il y a deux ans et demi que l'UEFA a attribué trois matches de poule et un huitième de finale de l'EURO 2020 à Bruxelles. Depuis, rien n'a bougé. Pas plus qu'à Bruges, où on doit encore poser la première pierre du nouveau stade. Plus de dix ans après la divulgation des plans. Anderlecht a joué avec beaucoup de ferveur dimanche à Ostende. Ensuite, on a usé de tous les superlatifs pour décrire les deux buts de classe mondiale de Youri Tielemans. Tous les articles sont lyriques et on va jusqu'à citer Tielemans au Real Madrid. Le médian a beaucoup progressé cette saison. Il est surtout parvenu à insuffler plus de régularité à ses prestations. Tielemans s'implique davantage dans le jeu et il n'a jamais été aussi décisif. La manière dont il a permis à son équipe de plier le match à Ostende alors qu'elle était à la recherche de son second souffle l'illustre bien. Anderlecht aura du mal à retenir Tielemans. Celui-ci doit maintenant effectuer le pas suivant au bon moment. Immédiatement vers l'élite européenne ? Tielemans devrait peut-être s'inspirer de Kevin De Bruyne et poursuivre sa progression par un palier intermédiaire. La brillante performance de La Gantoise face à Tottenham la semaine dernière a déclenché une vague de triomphalisme. Si elle réalise un exploit ce jeudi au stade mythique de Wembley, elle polira son aura internationale mais l'obtention d'un billet pour les PO1 est bien plus importante. Le match nul au Standard n'a pas avancé les Buffalos. Hein Vanhaezebrouck passe son temps à remanier le puzzle. Depuis le titre en 2015, Gand a effectué 31 transferts.Ce championnat régulier va être palpitant jusqu'à son terme. Des clubs qui semblaient hors du coup il y a quelques semaines, comme Malines après un six sur quinze, ont réintégré le top six. L'irrégularité est le fil rouge de cette compétition. Si Malines se qualifie pour les PO1, ce sera une première pour un représentant de la province d'Anvers. Le rideau semble n'être tombé qu'en bas de classement. L'Excel Mouscron a récolté ce qu'il avait semé. En quelques années, il est devenu un club dépourvu d'identité et d'ancrage populaire. Il dispute ses matches dans un stade vide et froid. Le dernier du championnat va traverser une longue période de disette, sans rentrées. Cinq mois vont s'écouler entre le dernier match de championnat, le 12 mars, et le début du championnat de D1B, le week-end des 5 et 6 août. On continue à se demander qui a pu concevoir ça. PAR JACQUES SYSYouri Tielemans devrait s'inspirer de Kevin De Bruyne.