A en croire certains observateurs, quand il a été transféré d'ADO La Haye au FC Twente, il y a un an et demi, il n'allait pas franchir le cap de l'équipe Espoirs. Eljero Elia, l'ailier de 21 ans, a balayé tous les doutes depuis qu'il porte le maillot de Twente, l'employeur de Stein Huysegems, joker attitré. Les clubs se bousculent au portillon, parmi lesquels l'Ajax, qui a effectué une offre aux Tukkers la semaine dernière.
...

A en croire certains observateurs, quand il a été transféré d'ADO La Haye au FC Twente, il y a un an et demi, il n'allait pas franchir le cap de l'équipe Espoirs. Eljero Elia, l'ailier de 21 ans, a balayé tous les doutes depuis qu'il porte le maillot de Twente, l'employeur de Stein Huysegems, joker attitré. Les clubs se bousculent au portillon, parmi lesquels l'Ajax, qui a effectué une offre aux Tukkers la semaine dernière. Cette saison, l'ailier gauche, vif, s'est défait de son individualisme enfantin. Il a mûri et obtient un rendement élevé : " Avant, je jouais tête baissée. Ballon au pied, je filais. J'ai appris à regarder au-delà du ballon depuis quelques mois. Mon jeu a gagné en calme et en vista. Je possède de meilleurs automatismes. Je sais exactement quand Blaise N'Kufo se dirige vers le premier poteau ou recule de quelques mètres. J'ai appris à mieux choisir mes moments. Du coup, mes qualités commencent à s'exprimer. " Elia devient un tourbillon insaisissable, qui se joue de son adversaire direct. Il a la vitesse d'un sprinter de haut niveau, une explosivité à l'avenant et les trucs du Brésilien Robinho, son modèle. Elia est un footballeur comme on en fait peut, capable d'éliminer son adversaire grâce à sa seule technique. Les amateurs bataves de beau jeu se bousculent au stade pour admirer ses feintes, de même que les scouts et les éditorialistes. Récemment, Jan Mulder l'a qualifié de Dieu des flancs. " Prions pour qu'Elia reste encore un peu en Eredivisie, pour nous gâter, et n'aille pas compter ses voitures à Milan. Il dribble comme un Prix Nobel sud-américain de la littérature sportive. Je le dis encore une fois, empli d'admiration pour ce phénomène ", s'extasie Mulder avec sa verve habituelle. " Pendant le match de Coupe UEFA contre Schalke 04, Rafinha m'a décoché trois coups de coude ", a avoué Elia. " Je considère ces gestes comme un compliment. C'était pour lui la seule façon de s'emparer du ballon. " BERRY POWEL (28 ans), l'avant du FC Groningue qui était en froid avec le coach RonJans, lequel lui reprochait son manque de motivation, a enterré la hache de guerre. Il peut partir pendant la trêve. Le médian Martijn Meerdink a été renvoyé chez les espoirs pour manque de professionnalisme. L'adjoint Raymond Libregts a prolongé son bail jusqu'en 2010 et Jans a repoussé d'autres clubs, " par loyauté ". LE FCTWENTE a un accord de principe avec Robbie Wielaert (29 ans), un défenseur central, pour un nouveau contrat valable jusqu'en 2011. MARIO BEEN (46 ans) reste entraîneur du NEC jusqu'en 2012. Le NEC s'est qualifié pour les seizièmes de finale de la Coupe UEFA, à la surprise générale. FEYENOORD a reçu de bonnes nouvelles. Si tout se déroule comme prévu, il prendra congé du Kuip dans quelques années. On projette la construction d'un stade en bord de Meuse, en prévision du Mondial 2018. Il aurait une capacité maximale de 80.000 places. Coût : entre 400 et 500 millions d'euros. KWAME QUANSAH, le médian ghanéen (ex-Germinal Beerschot), doit subir une opération au genou droit. Le joueur d'Heracles, une valeur sûre sous les ordres de GertHeerkes, souffrait du ménisque depuis un moment. Notre compatriote BirgerMaertens s'est occasionné une déchirure à l'aine. DENNIS ROMMEDAHL et KENNEDY BAKIRCIOGLU (Ajax) peuvent se chercher un autre employeur pendant la trêve. Le coach, Marco van Basten, et le manager technique, Danny Blind, le leur ont annoncé. Vurnon Anita, Dennis Gentenaar, Laurent Delorge et Javier Martina peuvent aussi partir : Van Basten veut réduire son noyau de 28 à 24 joueurs. FRÉDÉRIC VANHEULE