Le titre du Most Valuable Player (meilleur joueur) fait couler beaucoup d'encre dans la mesure où, à l'exception de quatre petites données chiffrées librement prises en compte (points marqués, rebonds, passes décisives et interceptions), il ne repose sur aucun autre critère objectif. Assez étonnement, il n'existe, au sein de la NBA, aucun document écrit qui en fixe les règles. Apanage des journalistes et des commentateurs sportifs qui suivent et couvrent le championnat de manière régulière, cet ...

Le titre du Most Valuable Player (meilleur joueur) fait couler beaucoup d'encre dans la mesure où, à l'exception de quatre petites données chiffrées librement prises en compte (points marqués, rebonds, passes décisives et interceptions), il ne repose sur aucun autre critère objectif. Assez étonnement, il n'existe, au sein de la NBA, aucun document écrit qui en fixe les règles. Apanage des journalistes et des commentateurs sportifs qui suivent et couvrent le championnat de manière régulière, cet honneur vient de voir sa crédibilité sérieusement écorchée dans une étude du journal USA Today. Les journalistes du grand quotidien national ont épluché et réorganisé les statistiques des meilleurs joueurs du championnat pour établir leur propre hiérarchie basée sur dix critères qui ont le mérite de la variété: pourcentage des tirs à distance réussis, nombre de lancers francs, moyenne des points inscrits, moyenne des points réussis par rapport aux essais, rebonds, passes décisives, temps de jeu (appelé aussi facteur de durabilité, pourcentage de victoires remportées, moyenne des spectateurs en déplacements (pour jauger la popularité du joueur, souvent la vedette de son équipe) et enfin une rubrique appelée hands qui additionne les interceptions et les blocs et les soustrait aux pertes de balles et aux fautes personnelles. Au terme de ce travail de précision, on constate que la hiérarchie du classement officiel NBA du MVP est complètement bouleversée puisque c'est Shaquille O'Neal -sixième du classement empirique- qui domine largement. Il est d'ailleurs le seul de cette dizaine de stars, avec Kevin Garnett (Minnesota Timberwolves), à terminer en tête de trois catégories (tirs à distance, nombre de lancers francs et moyenne de spectateurs). On remarque aussi dans ce top 10 la présence d' Allen Iverson au détriment de Gary Payton. Quant à Jason Kidd, le leader du classement provisoire MVP, il est relégué à la neuvième place. Classement officiel NBA Classement USA Today 1. Jason Kidd (New Jersey Nets) 1. Shaquille O'Neal 2. Kobe Bryant (LA Lakers) 2. Tim Duncan 3. Tim Duncan (San Antonio Sp.) 3. Kobe Bryant 4. Dirk Nowitzki (Dallas Mavericks) 4. Tracy McGrady 5. Tracy McGrady (Orlando Magic) 5. Chris Webber 6. Shaquille O'Neal (LA Lakers) 6. Allen Iverson (Philadelphia 76ers) 7. Kevin Garnett (Minnesota T.) 7. Kevin Garnett 8. Gary Payton (Seattle Sonics) 8. Dirk Nowitzki 9. Chris Webber (Sacramento K.) 9. Jason Kidd 10. Michael Jordan (Washington W.) 10. Michael Jordan