Le championnat a débuté par une claque - une défaite 1-8 face à l'Ajax - mais la suite du parcours de De Graafschap est sensationnelle. Qui aurait imaginé qu'il prendrait place dans le subtop, après un début aussi catastrophique ? Jamais encore un retour en Eredivisie ne s'était passé aussi bien que pour le club d' Arnar Vidarsson (ex-Lokeren).
...

Le championnat a débuté par une claque - une défaite 1-8 face à l'Ajax - mais la suite du parcours de De Graafschap est sensationnelle. Qui aurait imaginé qu'il prendrait place dans le subtop, après un début aussi catastrophique ? Jamais encore un retour en Eredivisie ne s'était passé aussi bien que pour le club d' Arnar Vidarsson (ex-Lokeren). Jan de Jonge développe un football dur. Ses joueurs doivent retrousser leurs manches. John van Beukering, transféré au NEC, avait marqué 21 buts la saison précédente. Il fallait à tout prix lui trouver un remplaçant. Le club a jeté son dévolu sur Donny de Groot, exilé depuis un an à l'AEK Larnaca, à Chypre. Ce transfert a été accueilli avec scepticisme par les observateurs mais il s'avère une réussite. L'avant est un des piliers du succès actuel du club. Il marque les yeux fermés. " Quand on n'inscrit aucun but plusieurs matches de suite, on est désemparé. Après une belle série, on est porté aux nues. J'en profite, tant que ça dure ", relativise l'attaquant, entre-temps surnommé Maradonny. Il est opportuniste mais plusieurs blessures l'ont handicapé ces dernières années. " Je me sens très bien dans ma peau pour le moment ", déclare-t-il à VI. "Jamais je n'avais été vraiment mécontent de mes performances dans le passé mais je n'étais pas en pleine possession de mes moyens. En plus, aux Pays-Bas, on n'attend pas seulement des buts. Ces exigences sont injustes. Pourquoi devrais-je participer aux tâches défensives ?" De Groot est adulé à Doetinchem. Il se distingue par son volume de travail, quoi qu'il en dise. Jamais il n'aurait osé imaginer un aussi bon championnat, pour lui comme pour son club. " Un promu rencontre toujours des difficultés. Nous avons un atout : personne, chez nous, ne se donne des allures de vedette. Dans le passé, la direction a parfois transféré des noms. Maintenant, elle mise sur la collectivité. C'est ce qui prime, compte tenu du combat que nous devons mener. Cette saison, nous visons le maintien. Nous ne pouvons nous permettre de regarder plus loin. Remonter la barre trop vite est la pire des choses. A terme, pourtant, De Graafschap peut réussir et montrer de belles choses ". COUPE. Le deuxième tour a fait plusieurs victimes de choix. L'AZ, battu 1-0 à Cambuur, Vitesse, vaincu 4-2 au FC Eindhoven, Willem II, éliminé 4-3 aux penalties après un nul 1-1 à Haarlem, le VVV (3-2 à l'Excelsior), le FC Utrecht, battu 3-0 par Feyenoord, et le FC Twente sorti 2-1 aux prolongations par le NEC. Le PSV, lui, a vaincu 3-0 les Espoirs de Heerenveen, mais a commis une gaffe administrative en alignant Manuel da Costa, suspendu. Le champion a été bouté de la compétition par la KNVB. Le troisième tour, qui a lieu du 30 octobre au 1er novembre, propose quelques affiches, comme Feyenoord- FC Groningue et Ajax- Heerenveen. PSV. Une bonne nouvelle quand même : le capitaine Timmy Simons (30 ans) a exprimé son bonheur, après avoir reconduit son contrat jusqu'en 2011 avec option pour un an. Le Diable Rouge, qui a repris le brassard de Phillip Cocu, pense que le PSV sera son dernier club. THOMAS VERMAELEN (défenseur de l'Ajax) s'est déchiré les ligaments du genou gauche. Notre compatriote est sur la touche pour deux mois. MAIKEL AERTS, l'ancien gardien du Germinal Beerschot, n'a pas savouré son retour, après un semestre : son genou a souffert lors du match contre Roda JC et il est de nouveau au repos pour un mois. LE FC TWENTE a conclu le transfert du défenseur brésilien Douglas Franco Teixeira (19 ans). Celui-ci, originaire du Joinville Esporte Club, a signé pour trois ans. DANIJEL PRANJIC (25 ans), le médian croate, a prolongé son contrat à Heerenveen jusqu'en 2012. FRÉDÉRIC VANHEULE