Le Cercle est en train de former une nouvelle équipe. Depuis sa reprise par Monaco en 2017, il a atteint ses objectifs chaque saison : il a rejoint la D1A en 2018 et s'y est maintenu en mai. Toutefois, la dernière saison s'est achevée en mode mineur : après le Nouvel-An, le Cercle n'a plus gagné de match en championnat régulier et a terminé dernier de sa poule en PO2. Ses résultats l'ont déçu, mécontenté et divisé.
...

Le Cercle est en train de former une nouvelle équipe. Depuis sa reprise par Monaco en 2017, il a atteint ses objectifs chaque saison : il a rejoint la D1A en 2018 et s'y est maintenu en mai. Toutefois, la dernière saison s'est achevée en mode mineur : après le Nouvel-An, le Cercle n'a plus gagné de match en championnat régulier et a terminé dernier de sa poule en PO2. Ses résultats l'ont déçu, mécontenté et divisé. Il compte donc aborder différemment l'exercice à venir, avec un noyau plus restreint mais plus qualitatif, plus de Belges et un meilleur équilibre entre jeunes et anciens. Guyot, le T1, qui avait accompli l'essentiel de sa carrière au poste de formateur, est remplacé par un battant, Mercadal, assisté par un Belge expérimenté, Cossey. Le Cercle était très fragile la saison passée : durant ses 40 matches de championnat, il a encaissé 89 buts. Il avait la pire défense de D1A. L'élection du gardien Nardi au rang de Joueur de l'Année du Cercle est éloquente. Trois gardiens ont été enrôlés : Badiashile, un espoir monégasque, Hubert, loué par le Club, et Goblet, libre. Parmi les joueurs les plus fréquemment alignés la saison passée, le Cercle a pris congé de Palun, Etienne, Delacourt et du capitaine Lambot. Taravel a obtenu deux ans de plus et est le nouveau capitaine. Pendant la préparation, il a formé un duo central défensif avec l'international japonais Ueda, sous contrat jusqu'en 2022. Dabila a également fait ses preuves à ce poste. L'AS Monaco a mis deux talents à la disposition du Cercle pour les flancs : à droite Biancone et à gauche Serrano. Le premier n'arrivera qu'en fin de mois. Il a été titularisé à cinq reprises en principauté, dont deux fois en Ligue des Champions, contre le Borussia Dortmund et l'Atlético Madrid. Serrano, un arrière dynamique, a joué 672 minutes en L1. Beaucoup de médians sont partis, parmi lesquels une certitude, Mercier. Peeters doit devenir le nouveau stratège. Le médian central malien Kouamé, loué par Lille au FC Paris, un club de Ligue 2, la saison passée, a été enrôlé tout comme le talentueux Mboula. Sont restés : Hoggas, Omolo, Hazard, transféré à titre définitif de Chelsea avec un contrat de quatre ans à la clef, et Bongiovanni, que Monaco confie au Cercle pour un an de plus, ainsi que le jeune Brésilien Vitinho, un arrière gauche capable de jouer dans l'entrejeu. Un seul attaquant reste : De Belder. Le Cercle a pris congé de Tormin, Cardona et Bruno. A part le buteur Saadi (voir encadré), l'équipe a engagé Kanté, un attaquant explosif issu de Béziers, en L2 française. Le nouveau Cercle prend tout doucement forme. On ne peut pas encore dire s'il sera meilleur, comme le promet le management. En tout cas, il a perdu l'avantage qu'il avait la saison passée : une équipe rodée dès le début de la compétition.