Depuis près de dix ans, le réalisme sportif et financier est le pilier de la gestion d'Oud-Heverlee Louvain, issu d'une grande fusion louvaniste en 2002. L'euphorie consécutive à la montée en D1, la première depuis quelque 60 ans, n'y a rien changé. Louvain reste fidèle à ses principes, épousés par l'entraîneur Ronny Van Geneugden. Les nouveaux venus sont essentiellement belges, jeunes et talentueux mais encadrés par deux éléments chevronnés : Frederik Boi et Kevin Roelandts.
...

Depuis près de dix ans, le réalisme sportif et financier est le pilier de la gestion d'Oud-Heverlee Louvain, issu d'une grande fusion louvaniste en 2002. L'euphorie consécutive à la montée en D1, la première depuis quelque 60 ans, n'y a rien changé. Louvain reste fidèle à ses principes, épousés par l'entraîneur Ronny Van Geneugden. Les nouveaux venus sont essentiellement belges, jeunes et talentueux mais encadrés par deux éléments chevronnés : Frederik Boi et Kevin Roelandts. Yves Lenaerts est l'ultime verrou. OHL cherche un rival éventuel car sa doublure actuelle, Fred Desomberg, chercherait ailleurs. Il y a eu des contacts concrets avec Koen Casteels mais le Genkois a préféré Hoffenheim. Les arrières latéraux de l'année du titre, Pieter Nijs et Koen Weuts, sont en fait des éléments axiaux et entrent donc en concurrence avec Wim Raeymaekers et Nicky Hayen. Louvain a enrôlé des valeurs sûres, Boi et Christophe Diandy, pour occuper leur position. Hayen, le plus chevronné avec Boi, est un maître-atout sur les phases arrêtées, grâce à son jeu de tête. Il semble une certitude. Les autres se valent, même si l'international Junior Weuts est considéré comme le plus grand talent. Dans tous les cas, Louvain compte insuffler une injection de qualité supplémentaire au c£ur de ce compartiment. Van Geneugden aligne un triangle dirigé vers l'avant. Jorn Vermeulen et deux gauchers, Kenneth Van Goethem et Maxime Annys, se disputent les deux places à vocation défensive. Annys est suspendu la première journée, contre Anderlecht. Devant, Roelandts est une certitude, avec Sandro Bloudek en alternative. Roelandts suscite énormément d'espoirs. OHL a été champion de D2 en procédant avec trois attaquants. Seul Bjorn Ruytinx, âgé de 30 ans, est resté. Hamdi Harbaoui et Kurt Weuts sont partis. Ce dernier n'était qu'un troisième choix mais le premier était une garantie de buts et son départ doit être compensé par le meilleur buteur de D3, Patrick Amoah. Ce rapide Suédois d'origine ghanéenne ne manque pas de potentiel ni de marge de progression. Si Harbaoui était fort de la tête et excellait à la maîtrise du ballon, Amoah se distingue plutôt par sa quête de la profondeur. Van Geneugden aimerait un avant solide et sûr ballon au pied, genre Dalibor Veselinovic. Un simple calcul renseigne que Louvain possède un attaquant de moins que la saison passée. Pour l'approvisionnement depuis la droite, Jordan Remacle est une certitude. Après quelques années aux Pays-Bas, il s'est érigé en roi des assists et a même inscrit plusieurs buts. Il est doublé par Tail Schoonjans. Sur l'aile gauche, Thomas Azevedo et Emmerik De Vriese sont en balance. Ces deux ailiers sont rapides, ils dribblent bien et De Vriese, plus âgé, a plus d'expérience. Tous deux réalisent indifféremment leurs actions du flanc ou par l'axe. Azevedo peut aussi jouer à droite. Louvain vise une place dans les PO2 mais plus que jamais, tout dépend de la réussite de son début de parcours. Financièrement, entamer le championnat à domicile contre Anderlecht est intéressant mais sportivement, c'est un gros morceau, suivi de deux déplacements en Flandre-Occidentale, contre Zulte Waregem et le Club Bruges. Ce n'est pas un cadeau. Si Louvain ne prend pas de points, il sera sous pression dès la quatrième journée, lors du derby contre Malines. Pas facile. Adresse : Kardinaal Mercierlaan 46, 3001 Heverlee Tél. 016-22 85 08 ; fax. 016-29 19 34 Internet : www.ohl.be E-mail : info@ohl.be Président : Jan Callewaert Administrateur délégué : Paul Van Der Schueren Responsable sportif : Eddy Vandezande Commercial : Michel Degroote Stade : Den Dreef, 8.700 places Sponsors : Option, Rayden Transport, Dataflow, Tegel Concept, GMS, Texet, Fédérale Assurance, Passe-Partout, AB-Inbev et Vermarc Budget : 6 millions d'euros Nombre d'internationaux : - Total de sélections : - Joueur le plus capé : - Date de fondation : 1957 Date d'affiliation : 1958 Matricule : 6142 Couleurs : blanc, noir, rouge et vert PAR JAN HAUSPIE