Le Cercle Bruges a enrôlé trois joueurs : le gardien Francky Vandendriessche, le meneur Vit Valenta et l'ailier gauche Brian Pinas. Le médian offensif Andy Vlahos est retourné en Australie pour évoluer avec Melbourne Victory FC dans la nouvelle Hyundai A-League, le portier Peter Mollez, qui était loué pour un an au Club Bruges, déménage à Gand. En attendant un transfert, Ricky Begeyn a été versé dans le noyau B. Le Cercle ne compte pas davantage sur Nenad Miskovic cette saison. Harm van Veldhoven entame sa deuxième saison comme entraîneur principal du Cercle.
...

Le Cercle Bruges a enrôlé trois joueurs : le gardien Francky Vandendriessche, le meneur Vit Valenta et l'ailier gauche Brian Pinas. Le médian offensif Andy Vlahos est retourné en Australie pour évoluer avec Melbourne Victory FC dans la nouvelle Hyundai A-League, le portier Peter Mollez, qui était loué pour un an au Club Bruges, déménage à Gand. En attendant un transfert, Ricky Begeyn a été versé dans le noyau B. Le Cercle ne compte pas davantage sur Nenad Miskovic cette saison. Harm van Veldhoven entame sa deuxième saison comme entraîneur principal du Cercle. Dans le but, le Cercle a opté pour un homme qui allie expérience, maturité et coaching. Francky Vandendriessche (34 ans) surpasse Ricky Begeyn et Peter Mollez sur ces plans. Le poste de second gardien est dévolu à l'international jeune Rubin Dantschotter (19 ans), dont on espère que sa collaboration avec Vandendriessche accélère sa progression. Cette saison, le noyau A ne dispose pas de troisième gardien. Si l'un des deux hommes a un problème, le Cercle devra s'adresser aux Blackburn Rovers, le club anglais avec lequel le Cercle collabore. Fragile la saison passée, la défense a laissé la même impression durant la préparation, par moments. Djorde Svetlicic et Jimmy De Wulf ont eu des problèmes avec les espaces laissés dans leur dos et leur couverture mutuelle, au sein d'une équipe qui évoluait plus haut qu'avec Jerko Tipuric. A gauche, Tom Van Mol, qui a perdu sa mobilité, n'a pas encore répondu aux espoirs placés en lui. Comme il est de toute façon suspendu pour le début du championnat et que Jan Masureel a souffert d'une inflammation du genou, Harm van Veldhoven a souvent revu la composition de sa défense jusqu'à présent : il a replacé Dennis Viane à gauche, Svetlicic à droite, Bram Vandenbussche dans l'axe. En conclusion, le Cercle a grand besoin d'un défenseur polyvalent de plus. Avec deux hommes en pare-chocs devant la défense, le Cercle est moins fragile. Face aux ténors du championnat, Milenko Milosevic et Christophe Grondin paraissent tout indiqués. Dans les autres matches, Slobodan Slovic associé à Grondin constitue sans doute une meilleure option car le Serbe conserve mieux le ballon, pivote et relance mieux. En outre, en faisant glisser Slovic à droite, le Cercle peut passer aisément du 4-3-3 au 4-4-2. Valenta est un médian offensif très talentueux, bourré d'enthousiasme, mais il doit encore apprendre à évoluer dans le concept tactique du Cercle. En outre, une année chez les amateurs néerlandais lui a valu un certain retard de condition. Comme le jeune du cru Mathias Feys, qui a signé une excellente préparation, il constitue une alternative à la position du meneur de jeu, Harold Meyssen. A gauche, en Brian Pinas, le Cercle possède un véritable ailier capable de réaliser une action et doté d'un bon centre, ce qui pourrait constituer un atout dans les matches à domicile, quand ils sont très fermés. Le droitier Dieter Dekelver peut ainsi rejoindre le flanc droit. Il est un peu plus dangereux et doté d'un meilleur sens du but que Frederik Boi, qui y a cependant été très utile par son abattage et son travail au second tour la saison passée û on ne le soulignera pas assez. Dekelver est également capable d'assurer la jonction avec l'avant-centre, de fonctionner comme deuxième avant en 4-3-3, et il a aussi les capacités physiques requises pour évoluer au médian droit. Darko Pivaljevic reste sur une saison irrégulière mais en bonne santé, il reste un avant intéressant : il pèse sur la défense adverse, peut conserver le ballon, réaliser une action et marquer. Paulus Roiha détient le record des buts marqués pendant la préparation mais il n'est pas de ceux qui font la guerre. Stijn De Smet, qui doit être régulièrement rappelé à l'ordre et secoué, a démontré sa classe l'année dernière, y compris comme médian offensif. Si le Cercle parvient à enrôler un défenseur polyvalent, il devrait être à même, grâce à son gardien expérimenté et à des footballeurs créatifs comme Brian Pinas et Vit Valenta, de mieux contrôler ses matches contre des équipes mieux classées et de signer une saison un peu plus régulière que la dernière. Son début de calendrier est difficile mais le Cercle a prouvé la saison passée qu'il peut tout à fait viser le ventre mou du classement. Christian Vandenabeele