A un moment de l'interview de Safin, sa conduite sur le court a été abordée. Morceaux choisis, tels qu'ils ont été dits...
...

A un moment de l'interview de Safin, sa conduite sur le court a été abordée. Morceaux choisis, tels qu'ils ont été dits...Marat, votre tempérament sur le court est connu de tous. Vous avez la réputation de vous fâcher lorsque l'arbitre prend une décision en votre défaveur. Et...Mais quelle réputation? L'arbitre de chaise fait partie du match. Il est un acteur comme moi-même et mon adversaire. Il ne sert pas qu'à annoncer le score et je trouve donc normal de m'adresser à lui.De là à l'injurier?Vous faites allusion à mon match de Melbourne contre Youzhny... Ce qui fut curieux, c'est que de mauvaises décisions furent prises à mon égard par le même arbitre qui m'avait déjà posé des problèmes à Dusseldorf. Là, il me prit un point, puis un jeu pour rien du tout! Et contre Youzhny, nous jouions un bon match et le type a voulu montrer au public qu'il existait. Je ne connais pas son problème. Ce type a failli détruire le match. Il a failli me faire perdre le set!Vous avez été pris en flagrant délit de conduite anti-sportive en frappant la balle de rage en direction d'un ramasseur de balle.Je n'ai rien fait!Vous avez frappé la balle.J'ai lancé la balle au ramasseur, c'est différent. Pourquoi voulez-vous que je frappe un ramasseur de balles? Pour qui me prenez-vous? Vous me croyez assez stupide pour faire cela devant tout le monde? De plus, je jouais facile, je menais au score et j'avais pratiquement match gagné. Pourquoi aurais-je été tout compromettre? Ecoutez, tout le monde peut faire des erreurs. Mais l'arbitre de chaise doit parfois faire fonctionner son cerveau.Et ses lunettes de soleil, qu'avaient-elles à voir là-dedans?Je trouve que quand quelqu'un vous adresse la parole, la moindre des choses c'est qu'il enlève ses lunettes de soleil. C'est une question de respect. Je déteste quand quelqu'un me parle avec des lunettes de soleil sur le nez, ce n'est pas correct! Je lui parlais gentiment et lui, que fait-il? Il me parle en voulant me faire croire: -Tu sais, c'est moi le roi du court et je peux faire ce que bon me semble. Ce n'est pas juste. J'ai mon opinion et je veux pouvoir l'exprimer. Des joueurs ont été exclus par le passé parce qu'en frappant la balle de rage, ils avaient touché malencontreusement quelqu'un dans le public...Ok, mais est-ce que c'est ce que j'ai fait? Non! Allez, essayez de me comprendre. Je sais très bien que l'exclusion de Safin de l'Open d'Australie aurait fait les gros titres dans les journaux. Je vois d'ici les titres: "Safin est devenu fou!" Ce n'est pas juste. Je n'ai rien contre personne mais cet arbitre est fou et je n'y peux rien!Reste qu'à la télévision, c'était très clair: vous l'avez méchamment injurié. Vous auriez pu vous faire exclure.D'accord. J'ai peut-être dit des choses que je n'aurais pas dû mais aussi bien lui (l'arbitre de chaise) que le superviseur ne voulaient même pas m'écouter. Chacun essaye de faire son maximum, pour le public, pour les gens qui paient pour venir nous voir. C'est la seule chose qui importe. Personne n'a envie de s'engueuler avec qui que ce soit. Tel est mon point de vue.