Ceux qui suivent Courtrai savent que la dernière journée du mercato est toujours le Matthias Leterme Day. Cette fois encore, le club a acquis quatre joueurs lors de cette dernière ligne droite. Au total, Courtrai a attiré onze nouvelles têtes durant l'été, dont six après le début du championnat.
...

Ceux qui suivent Courtrai savent que la dernière journée du mercato est toujours le Matthias Leterme Day. Cette fois encore, le club a acquis quatre joueurs lors de cette dernière ligne droite. Au total, Courtrai a attiré onze nouvelles têtes durant l'été, dont six après le début du championnat. FaïzSelemani est finalement resté. À l'inverse de Teddy Chevalier, le meilleur buteur de l'histoire du club en D1, qui a préféré le contrat de longue durée qu'on lui proposait à Mouscron plutôt que de continuer à s'arracher à Courtrai. Le club a reçu une offre intéressante pour son avant-centre Pape Habib Guèye, mais a préféré le garder, croyant en sa marge de progression. Avant l'ouverture du championnat, Luka Eslner avait signalé qu'il souhaitait encore des renforts, surtout offensifs, même si la direction s'y était prise assez tôt: un attaquant de pointe, un meneur de jeu et un back-up pour Kristof D'haene au back gauche. Ce dernier n'est pas venu, mais pour le reste, le coach a obtenu ce qu'il avait demandé. Le nombre peu élevé de défenseurs dans le noyau (six) est surprenant. Parmi les onze nouveaux venus, il y a deux médians défensifs et un gardien. Les autres sont des attaquants ou des profils offensifs. C'est surtout en pointe que la concurrence va être rude. Courtrai avait déjà Gueye et Mohamed Badamosi, il y a ajouté Jesaja Herrmann, le buteur algérien Billal Messaoudi, Rachid Alioui et le Ghanéen Jonah Osabutey, sacré joueur de la saison à Mouscron il y a deux ans et transféré définitivement de Brême. Alioui (29 ans) est plus âgé que les autres nouveaux venus et on attend beaucoup de cet international marocain qui a connu la Ligue 1, même s'il n'a pas joué la saison dernière pour des raisons médicales. Sur le flanc droit, Eric Ocansey est en concurrence avec Marlos Moreno et le jeune Dylan Mbayo, venu de Gand. Le médian danois Victor Torp, loué à Midtjylland, peut jouer en 8 ou en 10 et balaie beaucoup de terrain. C'est un profil que le club n'avait pas, et pour cette position, il a également attiré l'Algérien Abdelkahar Kadri quelques jours plus tôt. Bref, à part en défense, Elsner est confronté à un beau puzzle. Il a suffisamment de pièces, même si les nouveaux joueurs doivent encore montrer qu'ils peuvent amener une plus-value.À Angers, les supporters n'avaient pas envie de voir partir cet international marocain qui a disputé 78 matches en Ligue 1. Mais il a été malade et inactif la saison dernière, c'est pour cela que la direction l'a laissé partir. Mujakic (Waasland-Beveren), Van Den Bossche (Knokke), Chevalier (Mouscron), Verkerken (Eendracht Alost).