Le week-end dernier, 50.000 fans s'étaient préparés à fêter le titre du 1. FC Kaiserslautern en deuxième Bundesliga mais Hansa Rostock, 16e et en lutte pour son maintien, s'est imposé 0-1 au Fritz-Walter-Stadion. Malgré ce premier revers depuis le 23 octobre, nul ne pense vraiment que le titre puisse échapper à Kaiserslautern, qui conserve quatre unités d'avance sur son plus proche poursuivant, Sankt-Pauli.
...

Le week-end dernier, 50.000 fans s'étaient préparés à fêter le titre du 1. FC Kaiserslautern en deuxième Bundesliga mais Hansa Rostock, 16e et en lutte pour son maintien, s'est imposé 0-1 au Fritz-Walter-Stadion. Malgré ce premier revers depuis le 23 octobre, nul ne pense vraiment que le titre puisse échapper à Kaiserslautern, qui conserve quatre unités d'avance sur son plus proche poursuivant, Sankt-Pauli. Suite au faux-pas du FC Augsbourg, troisième du classement, à Frankfort, Kaiserslautern est déjà assuré de remonter en Bundesliga, ce qu'il a fêté dimanche, au balcon de l'hôtel de ville. Cette seule pensée rend des ailes au club, en proie à des problèmes sportifs et financiers depuis une décennie. Il se prend donc à rêver d'un nouveau conte de fées, comme il en a déjà vécu à la fin des années 90 : sous la direction d' Otto Rehhagel, le promu avait été sacré champion d'Allemagne. Cette saison, Kaiserslautern a retrouvé la consistance nécessaire : Tobias Sippel, Martin Amedick, Alexander Bugera, Rodnei et Florian Dick ont constamment évolué de concert en défense et l'entraîneur, Marco Kurz, n'a guère pratiqué la rotation dans les autres lignes non plus. Seule ombre au tableau : Kaiserslautern ne sait pas encore qui restera ou pas : beaucoup de joueurs sont loués et certains devront peut-être retourner dans leur club d'origine. Le FCK est parvenu à racheter Rodnei au Hertha BSC mais le sort d' Ivo Ilicevic (VfL Bochum) et de Markus Steinhöfer (Eintracht Francfort), par exemple, reste incertain. Avec un noyau de 24,67 ans, Kaiserslautern a la phalange la plus jeune de deuxième Bundesliga. Sidney Sam (22 ans), international allemand en Espoirs, est la figure de proue de ces jeunes et souhaite rester à 'Lautern mais il appartient à Hambourg. Le meilleur buteur, le Slovaque Erik JendriÜek (23 ans), auteur de 14 buts, est une autre promesse. Enfin, Adam Nemec, qui jouait au Racing Genk la saison passée, a inscrit cinq buts cette année. RENÉ ADLER (25 ans), le gardien du Bayer Leverkusen et numéro un de la Mannschaft, s'est fracturé une côte. On a craint pour son Mondial mais des examens plus approfondis ont rassuré le portier, qui reprend l'entraînement cette semaine. LOUIS VAN GAAL (Bayern) a concédé un nul à 'Gladbach mais surtout déploré la blessure à la cheville de deux défenseurs centraux, Daniel Van Buyten (32 ans) et Martin Demichelis (29 ans). LE HSV s'est mué en infirmerie : Ruud Van Nistelrooy (33 ans) souffre de la hanche depuis le match-aller des demi-finales de l'Europa League contre Fulham, Zé Roberto(35 ans), Guy Demel (28 ans) et Tunay Torun (20 ans) sont incertains pour le retour. Bruno Labbadia est déjà privé depuis quelques semaines de Marcel Janssen (24 ans) et du Néerlandais Eljero Elia(23 ans). Labbadia n'a plus vraiment la confiance de la direction mais il peut compter sur le soutien du gardien Frank Rost(36 ans), qui juge que ce sont les changements fréquents d'entraîneur qui nuisent à l'équipe. THRILLER. Le Bayern ayant perdu deux points à 'Gladbach, il voit Schalke 04 revenir à égalité de points, à deux journées de la fin. Le Bayern a toutefois inscrit plus de buts que son rival et son calendrier est a priori plus abordable, puisqu'il reçoit le VfL Bochum et se déplace à Hertha BSC, tandis que Schalke 04 reçoit le Werder Brême et joue au FSV Mains 05. LA FINALE DE LA COUPE se déroulera à Berlin au moins jusqu'en 2015. La capitale accueille l'événement depuis 1985. Cette année, elle opposera le Bayern Munich et le Werder Brême le 15 mai prochain. AERNOUT VAN LINDT