Comme d'habitude, le SK Beveren a effectué sa préparation avec un noyau réduit. Quand on s'associe à un club d'Outre-Manche, on ne connaît pas immédiatement les joueurs qu'on va recevoir en prêt. Longtemps, le retour duo d'Arsenal Stack-Halls a été assorti d'un point d'interrogation...
...

Comme d'habitude, le SK Beveren a effectué sa préparation avec un noyau réduit. Quand on s'associe à un club d'Outre-Manche, on ne connaît pas immédiatement les joueurs qu'on va recevoir en prêt. Longtemps, le retour duo d'Arsenal Stack-Halls a été assorti d'un point d'interrogation... Graham Stack, 21 ans, a commis des erreurs mais a également gagné des points, voire des matches, face à Mouscron, Lokeren, l'Antwerp et Anderlecht. Sa récompense : un retour à Arsenal comme deuxième ou troisième gardien. Beveren a deux gardiens du cru, mais ils n'ont pas encore fait mine de suivre les traces de Pfaff, Rosez, De Wilde, De Vlieger, Lemmens et autres Peersman. Philip Deckers a eu la malchance de subir une légère intervention au bras. David Meul, en qui Danny D'Hondt décelait tant de talent il y a quelques années, n'a pas saisi sa chance et Stressé, incertain, Meul a commis quelques gaffes, de sorte que Beveren a finalement profité des derniers matches pour tester des gardiens. Si John Halls revenait d'Arsenal (une possibilité bien réelle fin juillet), Beveren n'aurait pas à changer sa défense. A l'arrière droit, il a découvert l'Ivoirien Eboué au second tour. Celui-ci a un bon jeu de tête, il tire bien son plan défensivement mais a des faiblesses à la construction. Il a une réelle marge de progression. Arsène Né joue des deux pieds. Il entame sa troisième saison et devient incontournable dans l'axe de la défense. En attendant Halls, Stephane Demets a effectué la préparation dans l'axe de la défense. Il compense ses carences techniques par une immense rage de vaincre. La figure de proue de la fin de la saison a été Arthur Boka, le Roberto Carlos de Beveren. Il est le seul gaucher spécifique du noyau, a une bonne technique, est fort sur le plan offensif et pas mauvais sur les hauts ballons, malgré sa petite taille. Qui va assumer le rôle de leader de Davy Theunis, qui a rejoint La Gantoise ? Ce pourrait être le Français David Le Bras. Droitier, il pourrait évoluer dans l'entrejeu défensif.. Une autre question : l'avenir de Gneri Yaya Touré, parti en stage avec Arsenal. Si Arsène Wenger lui proposait un contrat, Beveren serait soulagé. Touré a en effet trop peu de sélections internationales pour obtenir un permis de travail en Angleterre et resterait donc un an de plus au Pays de Waes. Sinon, l'Ivoirien a reçu des propositions concrètes de deux autres clubs, dont un russe, et tout dépendra de Jean-Marc Guillou. Son départ laisserait un grand vide. Malgré son caractère capricieux, il demeure un tout grand talent. Gilles Yapi Yapo est le patron des Ivoiriens et devient le capitaine de l'équipe. Il est capable de jouer à gauche comme à droite, est fort offensivement et malin, il a également un fameux abattage. Steven Wostijn sera bientôt le seul Belge du onze de base. Josselynn Joss Péhé est à Beveren depuis quelques années mais ne s'est jamais imposé. Il peut jouer avec les Ivoiriens mais n'est pas encore prêt pour le championnat belge. Bou-Sfia et Diallo sont aussi susceptibles d'évoluer dans l'entrejeu. Zezeto relève un nouveau défi chez les Buffalos. Constant Kipre Kaiper doit devenir meilleur que son compatriote, à terme, grâce à son dribble et à son sens du but. Le successeur de Zezeto a débarqué pendant la trêve hivernale. Il s'appelle Moussa Sanogo. Plus grand, droitier, il a le sens du but mais est parfois trop fougueux. Si Beveren résout rapidement son problème de gardien, le bagage technique des Ivoiriens offrira beaucoup de plaisir aux spectateurs du Freethiel. n