Après deux saisons turbulentes et une très irrégulière, Courtrai veut retrouver sa stabilité et sa sérénité. Il a donc opté pour un nouveau staff, le Grec Anastasiou et les deux adjoints qu'il a amenés, le T2 anglais Rutter et le préparateur physique néerlandais Vos. Le club a cherché un nouvel entraîneur des gardiens, avant de reconduire Berthelin. Fait étonnant, l'entraîneur écarté, Belhocine, a été promu manager sportif.
...

Après deux saisons turbulentes et une très irrégulière, Courtrai veut retrouver sa stabilité et sa sérénité. Il a donc opté pour un nouveau staff, le Grec Anastasiou et les deux adjoints qu'il a amenés, le T2 anglais Rutter et le préparateur physique néerlandais Vos. Le club a cherché un nouvel entraîneur des gardiens, avant de reconduire Berthelin. Fait étonnant, l'entraîneur écarté, Belhocine, a été promu manager sportif. Le noyau, trop large et mal équilibré au niveau des caractères, a été profondément remanié : en fin de contrat, Sifakis, Pavlovic et De Mets sont partis, de même que des joueurs loués, Goutas, Saadi et Totovytskyi ; Joãozinho, Veldwijk et Mercier ont été transférés, Sarr loué tandis que Barbaric, De Smul et Papazoglou ont été renvoyés dans le noyau C. Ça fait donc treize départs. Il est possible que Rolland s'en aille aussi. Jusqu'à présent, il y a six nouveaux : Bruzzese (gardien), Verboom (arrière gauche), Kumordzi (défenseur central ou médian défensif), Lepoint (médian), Ajagun (médian) et Budkivskyi (avant). Van Eenoo est de retour d'une location. Kaminski, engagé il y a un an au rang de gardien doté d'une marge de progression et d'une excellente mentalité, n'a pas encore répondu aux attentes quand il a dû remplacer Keet, dans des conditions difficiles. Il écope d'un nouveau rival en la personne de Bruzzese, qui remplace Sifakis. Ils se sont révélés équivalents pendant la préparation. Les deux gardiens apprécieraient certainement une défense plus stable : la saison passée, seuls Eupen et Mouscron ont encaissé encore plus de buts. Courtrai a un arrière gauche de plus, Verboom, qui n'était pas titulaire à Roda la saison passée, sous la direction d'Anastasiou. Il est doublé par D'Haene. En attendant des renforts en défense centrale, le médian défensif Kumordzi est posté au coeur de la dernière ligne. Le club cherche aussi un arrière droit. Pour le moment, Van Loo est en concurrence avec Rougeaux, qui est en fait un défenseur axial. Anastasiou déploie un losange médian. Jusqu'à présent, Van der Bruggen était milieu défensif, à la place de Kumordzi. C'est un choix surprenant car il évolue dans un tout autre registre et la défense n'est pas sa qualité principale. À sa droite, Lepoint est un médian dynamique. De l'autre côté, Rolland l'est aussi, s'il reste. De Smet, Van Eenoo et Stojanovic peuvent les remplacer, de même qu'ils peuvent évoluer au dix. Cependant, à ce poste, l'entraîneur semble préférer le rapide Ajagun. Ivanof, out trois mois suite à une blessure au genou, et Hoxa sont deux médians issus des espoirs et ont signé leur premier contrat professionnel la saison passée. Pendant la préparation, Anastasiou a systématiquement repris Chevalier (à droite) et Ouali (à gauche). Les alternatives ? Kage, fin dribbleur mais en revalidation après une opération, et le travailleur Ukrainien Budkivskyi (1m96). Courtrai recommence à zéro, une fois de plus. Cette fois, il a investi dans un solide staff technique étranger, qui a concocté une préparation différente avec moitié moins de matches et un stage à l'étranger. Le groupe a été remanié, réduit et est composé de Belges pour plus de la moitié. La mentalité est meilleure, dit-on. Reste à voir si la qualité a suivi. Aucun des transferts n'est issu de France ni des Balkans, les terreaux de prédilection des scouts dans le passé. Bruzzese,Verboom, Kumordzi et Lepoint connaissent le championnat de Belgique. Il faut espérer pour Courtrai que Budkivskyi, l'Ukrainien loué, s'épanouisse mieux que son compatriote Totovyskyi la saison passée. Il faut encore voir comment le Nigérian Ajagun s'adapte au football belge, de même qu'on suivra avec intérêt l'évolution du système de jeu, avec un losange médian et des arrières latéraux offensifs. Une certitude : la défense a encore besoin de renforts. CHRISTIAN VANDENABEELE