En principe, le match de Coupe d'Ecosse aurait dû avoir lieu le 6 janvier 1979. Mais le verglas avait rendu le terrain de Kingsmills Park impraticable. L'hiver étant rude, cela allait être le cas pendant les 47 jours suivants. Au total, la rencontre allait être remise à 29 reprises, jusqu'à ce que, le 22 ...

En principe, le match de Coupe d'Ecosse aurait dû avoir lieu le 6 janvier 1979. Mais le verglas avait rendu le terrain de Kingsmills Park impraticable. L'hiver étant rude, cela allait être le cas pendant les 47 jours suivants. Au total, la rencontre allait être remise à 29 reprises, jusqu'à ce que, le 22 février 1979, la pelouse du stade d'Inverness soit enfin déclarée apte à la pratique du football. Falkirk, auteur de quatre buts en première période, s'est qualifié pour le troisième tour qui a eu lieu trois jours plus tard à Dundee, où un but inscrit en fin de match sur penalty a mis fin à son aventure. Notez que 29 reports, ce n'est pas un record. Celui-ci est détenu par un autre match de Scottish Cup, seize ans plus tôt. Au cours de l'hiver 1962/63, le gel et la neige ont bouleversé le calendrier du football outre-Manche. Plus de 400 matches ont été remis et il a même fallu prolonger les championnats de plus d'un mois pour pouvoir absorber le retard. Le match de FA Cup opposant Coventry à Lincoln a été reporté à 16 reprises tandis que la rencontre de Coupe d'Ecosse entre Airdrieonians FC et Stranraer a été remise 33 fois. Un record de Grande-Bretagne qui ne sera probablement jamais battu. Pour la petite histoire : hier soir, en 1/8e de finale de la Coupe d'Ecosse, Inverness Thistle affrontait Ross County lors d'un replay. Lundi de la semaine dernière, Inverness avait forcé le nul 2-2 chez les Staggies. En espérant que le match n'ait pas été remis... Falkirk, pour sa part, a été éliminé au troisième tour.