L'histoire est celle d'un Danois qui installait un système d'Italiens. Dans la Botte, le 4-3-1-2 a longtemps été une institution parce qu'il installait le numéro 10, sacralisé pour ses facultés à créer du jeu et des occasions, dans un fauteuil. Soutenu par trois milieux besogneux et épaulé par deux attaquants capables de profiter de ses offrandes, le trequartista devait marquer, faire marquer et faire rêver.
...