... pour vos temps morts durant les fêtes, et parce qu'ils m'ont étonné ! Un livre parce que les livres sont nos amis, parce qu'une vie où l'on ne tourne pas de temps en temps des pages n'est pas une vie. Et des films à revoir ou à découvrir : pour continuer à vous signaler, une fois par semestre, que le sport au cinéma est un thème plus pratiqué qu'on l'imagine !
...

... pour vos temps morts durant les fêtes, et parce qu'ils m'ont étonné ! Un livre parce que les livres sont nos amis, parce qu'une vie où l'on ne tourne pas de temps en temps des pages n'est pas une vie. Et des films à revoir ou à découvrir : pour continuer à vous signaler, une fois par semestre, que le sport au cinéma est un thème plus pratiqué qu'on l'imagine ! Gurinder Chadha, Joue-la comme Beckham, 2002. Une comédie anglaise sans noms ronflants, mais qui en fait voir de toutes les couleurs : parler de football féminin, traiter de la cohabitation entre populations autochtone et immigrée, faire rire le public et en même temps convaincre la critique,... chapeau ! Le film narre les espoirs de deux jeunes footballeuses londoniennes, dont l'une d'origine indienne, rêvant de devenir professionnelles aux USA. Candeur, tolérance, petites peines et grands bonheurs, le foot comme il devrait toujours l'être ! A voir pour bien fêter Noël : par toutes les filles qui jouent au foot puisqu'il est pour une fois question d'elles, mais aussi par les footeux machos,... ceux qui s'ignorent comme ceux qui cherchent à se corriger ! Stephen Chow, Shaolin Soccer, 2001. Succès planétaire surtout en Asie (!), kung-fu revu à la sauce football, le film est paraît-il devenu un mythe pour les amateurs du genre : ceux-ci le louangent en termes d'effets spéciaux hallucinants, de trucages d'anthologie, d'humour absurde et d'action explosive, de rythme déjanté, et tout cela au service de l'humanisme des arts martiaux ! Bof : je veux bien, ça ne me dérange pas. Même si j'y ai juste vu un film à gags caricaturaux avec des longueurs, et que j'ai regretté de ne pas l'avoir regardé dans une buvette de troisième mi-temps. Là, ça doit forcément faire un tabac tant toutes les équipes du monde ont un jour rêvé d'aligner un extraterrestre qui court six fois plus vite qu' EmileMpenza, saute à hauteur du toit de la tribune d'honneur et frappe des deux pieds au point de trouer sans douleur les remparts du château de Bouillon : bien plus fortiche que Olive et Tom dans les années 80, ou que Benoît Brisefer pour ceux qui s'en souviennent... Jean-Philippe Toussaint, La patinoire, 1998. J'avoue préférer ce genre d'humour-ci ! C'est l'histoire d'un réalisateur ( Tom Novembre) tournant dans une patinoire l'histoire d'amour d'un keeper de hockey ! Bien plus qu'une fiction sur le patinage et le hockey sur glace (avec l'équipe nationale de Lituanie dans son propre rôle), c'est un film drôle sur les coulisses (forcément instables !) d'un tournage de cinéma. Avec un tout bon Jean-PierreCassel dans un petit rôle d'ancienne star de danse sur glace... Benoît Mariage, Le signaleur, 1997. Une curiosité : ce n'est qu'un court-métrage de 18 minutes (disponible à La Médiathèque, réf. VX4622), mais qui resitue de manière décalée, à partir de ce rôle méconnu de signaleur, l'ambiance des courses cyclistes de kermesse d'hier. Ça sent le Striptease ertébéen, la séquence d'ouverture où BenoîtPoelvoorde et Olivier Gourmet mangent des frites dans leur bagnole est simplement mémorable ! Stéphane Daniel, Carton noir, Editions Magnard, Paris, 2001. Vous aimez le foot sans aimer les livres ? Alors, c'est le livre qu'il vous faut pour apprendre à les aimer : un roman policier sympa sur fond de hooliganisme du côté du PSG, qui passionne en même temps qu'il expose très simplement un des grands fléaux de notre grand beau sport con. Il paraît que c'est plutôt un bouquin pour adolescents,... il faut donc croire que je le suis encore à moitié, vu que le bouquin ne m'a jamais lassé ! Ou que les bons divertissements, comme les bons matches d'ailleurs, sont tous publics quoiqu'ils soient rares... par Bernard JeunejeanLes livres sont nos amis et le sport au cinéma est un thème plus pratiqué qu'on l'imagine !