La semaine dernière, Luis Suarez (27 ans) a été officiellement présenté par son nouveau club, Barcelone, qui lui a offert un contrat de cinq saisons. L'Uruguayen portera le numéro neuf, libéré par le départ d'Alexis Sanchez à Arsenal. C'est une lourde perte pour les supporters de Liverpool car Suarez a inscrit pas moins de 82 buts en l'espace de trois ans et demi à Anfield.
...

La semaine dernière, Luis Suarez (27 ans) a été officiellement présenté par son nouveau club, Barcelone, qui lui a offert un contrat de cinq saisons. L'Uruguayen portera le numéro neuf, libéré par le départ d'Alexis Sanchez à Arsenal. C'est une lourde perte pour les supporters de Liverpool car Suarez a inscrit pas moins de 82 buts en l'espace de trois ans et demi à Anfield. Le transfert de Suarez au Barça n'est pas vraiment une surprise. Avant même le nouveau scandale suscité au Brésil par une morsure de trop, il savait de quoi serait fait son avenir. En fait, en janvier 2011, quand il a quitté l'Ajax pour Liverpool, qui avait déboursé 28 millions, il n'avait pas fait mystère de ses ambitions : il rêvait du championnat espagnol. Il l'avait même expliqué aux dirigeants de Liverpool et à ses coéquipiers. L'été dernier, Steven Gerrard a réussi à le convaincre de ne pas signer à Arsenal mais le capitaine de Liverpool n'avait pas une once de chance face à l'offre du Barça. Le Real s'est également intéressé à Suarez mais celui-ci préfère le coeur de la Catalogne. La famille de sa femme y habite et il y possède déjà un pied-à-terre où il passe ses vacances. C'est là que sa fille est née et son manager, Pere Guardiola, le frère cadet de Pep, est originaire de Barcelone. Liverpool a anticipé son transfert en lui offrant en hiver un contrat à la hausse comportant quelques clauses intéressantes : un transfert vers un concurrent anglais était exclu et les clubs étrangers pouvaient l'enrôler pour un montant minimum de 95 millions d'euros. La situation actuelle satisfait tout le monde : Suarez tient son transfert de rêve et Liverpool empoche une jolie somme pour un joueur de 27 ans qui, par-dessus le marché, est suspendu pour quatre mois. Reste à voir comment Brendan Rodgers va compenser le départ de Suarez car celui-ci formait avec Daniel Sturridge le duo le plus redoutable de PremierLeague la saison passée. Ensemble, les deux hommes ont marqué 53 buts, prenant une part importante dans la réussite de Liverpool, qui a raté de peu son premier titre depuis 1990. Rodgers ne semble pas se tracasser. D'un naturel offensif, le manager s'intéresse avant tout à la tactique collective. Il prône un rythme élevé, un pressing agressif et un jeu direct, en profondeur. Ce concept requiert des jambes jeunes et véloces. Il forme donc pas à pas un ensemble équilibré : il a débauché Lazar Markovic (20 ans) de Benfica, Emre Can (20 ans) de Leverkusen, Rickie Lambert (32 ans) et Adam Lallana (26 ans) de Southampton. Il n'a pas encore apaisé sa frénésie d'emplettes. Il songe notamment à l'international français Antoine Griezmann, au tempétueux Italien Mario Balotelli, qui a la permission de quitter l'AC Milan, et à Divock Origi, même s'il louerait d'abord la sensation belge du Mondial à un autre club. De ce point de vue, le départ de Suarez pourrait constituer une étape cruciale dans le développement d'une véritable équipe de champions. ?PAR MATTHIAS STOCKMANS