Philippe Saint-Jean, actuellement entraîneur à Tubize mais toujours actif au Futurosport et adjoint de Jean-François de Sart en équipe nationale Espoirs, connaît bien Jonathan: "Il aurait déjà dû jouer en équipe Première en fin de championnat et aurait pu devenir une révélation. C'est un joueur hors du commun, mais cela ne signifie pas qu'il réussira. Il doit avoir la chance de tomber sur un formateu...

Philippe Saint-Jean, actuellement entraîneur à Tubize mais toujours actif au Futurosport et adjoint de Jean-François de Sart en équipe nationale Espoirs, connaît bien Jonathan: "Il aurait déjà dû jouer en équipe Première en fin de championnat et aurait pu devenir une révélation. C'est un joueur hors du commun, mais cela ne signifie pas qu'il réussira. Il doit avoir la chance de tomber sur un formateur dans le noyau A. Il est trop fort pour jouer avec les jeunes, mais a encore beaucoup à apprendre avec l'équipe Première. Il évolue dans le registre de Diego Maradona: gaucher comme l'Argentin, il ne peut pas jouer en pointe en raison de son petit gabarit, mais ce n'est pas non plus un meneur de jeu, car il ne rend pas les autres meilleurs. Il se crée des occasions tout seul. Collectivement, il doit encore s'améliorer. Techniquement, il est aussi fort que Dejan Mitrovic. Ses qualités sont la vivacité mais aussi l'agressivité. Il n'a peur de rien, et va se casser beaucoup la figure. Dans ce domaine-là aussi, il a encore besoin d'être guidé. Sa petite taille ne constitue pas un handicap. S'il était plus grand, il ne serait pas aussi vif. Les sollicitations dont il fait l'objet peuvent paraître exagérées alors qu'il n'a pas encore disputé un seul match avec un Mouscron en crise, mais lorsqu'il explosera, la Belgique ne pourra plus le retenir". Marc Van Geersom, l'entraîneur de l'équipe nationale des -19 ans, a accueilli Jonathan Blondel dans son groupe à l'occasion d'un stage au Sart-Tilman, voici quinze jours: "Il a disputé une heure du match amical livré face au Standard. C'est un joueur qui a d'énormes possibilités. Il a beaucoup de caractère et de grandes qualités footballistiques, tant en possession du ballon qu'en phase de récupération. Et sa marge de progression est encore très importante. Surtout en possession du ballon. Son sens du démarquage et la précision de ses passes peuvent encore être améliorés. Dans mon groupe des -19 ans, j'ai déjà plusieurs joueurs qui évoluent dans des clubs étrangers: Dassoul à Pérouse, Verbist à l'Ajax, Collinet à Roda JC, Decoene à Twente, etc. Est-ce trop tôt? Pour certains pas, pour d'autres bien. Mais le pourcentage de réussite global est assez faible".