Malgré sa défaite à Old Trafford, Tottenham aborde la dernière ligne droite du championnat à une place synonyme de Ligue des Champions. Tombeurs d'Arsenal et de Chelsea, les Spurs sont cependant talonnés par Manchester City et Aston Villa. Le week-end prochain, Tottenham reçoit Bolton et il se rend à Burnley, qui sera sans doute déjà condamné, lors de la dernière journée. Entre ces deux rendez-vous, un choc, à City, le 5 mai.
...

Malgré sa défaite à Old Trafford, Tottenham aborde la dernière ligne droite du championnat à une place synonyme de Ligue des Champions. Tombeurs d'Arsenal et de Chelsea, les Spurs sont cependant talonnés par Manchester City et Aston Villa. Le week-end prochain, Tottenham reçoit Bolton et il se rend à Burnley, qui sera sans doute déjà condamné, lors de la dernière journée. Entre ces deux rendez-vous, un choc, à City, le 5 mai. Gareth Bale, un gaucher de vingt ans, est une des révélations de Tottenham cette saison. Gallois, Bale a vu le jour à Cardiff, où il a tapé dans l'£il de Southampton à neuf ans. A cette époque, Bale s'adonnait au football, au rugby et à l'athlétisme tout en étant un très bon élève. Southampton l'a laissé grandir dans son biotope, se contentant d'affiner ses dons footballistiques au centre de formation de Bath. Bale n'a rejoint la côte sud qu'après avoir achevé sa scolarité. Il a effectué ses débuts en équipe fanion peu avant ses 17 ans, en avril 2006. Moins d'un an plus tard, il était élu Espoir de l'Année en D 2, alors que son club était en proie à des difficultés financières. Comme Theo Walcott un an plus tôt, Gareth Bale s'est donc retrouvé sur le marché des transferts en juillet 2007. Walcott avait signé à Arsenal, Bale a également mis le cap sur Londres, mais au profit de Tottenham. Comme Walcott, Bale a d'abord été trop fragile pour ce niveau. A la mi-décembre 2007, dans un match contre Birmingham, il a été si gravement touché à la cheville qu'il a passé le reste de la saison à l'infirmerie. Peu après, une blessure au genou l'a contraint à subir une opération. Cette saison-ci n'a pas toujours été rose non plus : au début, Benoît Assou-Ekotto lui a été préféré à l'arrière gauche mais Bale a saisi sa chance quand le Camerounais s'est blessé. Au retour de celui-ci, Bale est monté d'un cran dans le jeu, avec un succès tel qu'on évoque désormais son transfert à Manchester United, qui le suit avec un intérêt grandissant car un autre Gallois, Ryan Giggs, approche de la retraite, même si, samedi, il a remis les points sur les " i " en convertissant deux penalties contre les Spurs. SIR ALEX FERGUSON, qui entraîne toujours le club de football le plus riche du monde, du moins d'après les Américains de Forbes, dément un éventuel départ à la retraite à la fin de la saison prochaine. Agé de 68 ans, Ferguson entraîne United depuis novembre 1986. Il n'arrêtera que s'il perd la santé ou la motivation. David Moyes a été cité comme successeur potentiel. Par ailleurs, à peine rétabli de sa blessure à la cheville, WayneRooneya raté le match contre Tottenham à cause d'une blessure à l'aine. Il sera prêt pour le Mondial. SHAY GIVEN s'est démis l'épaule contre Arsenal et ne jouera plus cette saison, ce qui pose un problème de gardien à Manchester City, en pleine lutte pour la quatrième place. Joe Hart, qui sera sans doute du Mondial, est loué à Birmingham et le numéro deux, Stuart Taylor, est également blessé. C'est Gunnar Nielsen, le gardien de l'équipe nationale des Féroé, transféré gratuitement de Blackburn en 2009, qui défend le but de City. LIVERPOOL est lourdement endetté et à vendre. Il susciterait de l'intérêt en Chine. STEVEN PIENAAR (28 ans), lié à Everton jusqu'en 2011, souhaiterait y prolonger son contrat avant le Mondial. MICHAELDUNFORD, le CEO de Birmingham, a claqué la porte au bout de six mois. Dunford, qui a travaillé dix ans à Everton, a été engagé en octobre par Carson Yeung, le repreneur du club. PORTSMOUTH ne peut pas jouer en Coupe d'Europe. L'équipe est qualifiée dans la mesure où elle affronte Chelsea en Cup mais à cause de sa dette de 138 millions d'euros, elle voit son billet aller au septième du championnat. Lens autorise Aruna Dindane à disputer la finale. PETER T'KINT