Après avoir hissé le Recreativo Huelva à la 8e place du classement pour sa première saison en Liga, puis offert au Racing Santander la première qualification européenne de son histoire, MarceloGarcíaToral était devenu un entraîneur à la mode. On fut donc surpris lorsqu'il annonça son départ de Santander, en pleine gloire. Il voulait, disait-on, se mettre sur le marché pour avoir la possibilité d'entraîner un grand. La surprise fut encore plus grande lorsqu'on apprit qu'il avait lié sa destinée au Real Saragosse, tout juste descendu en D2 ! Cela signifie, d'une part, que le club aragonais a l'ambition de remonter tout de suite, et d'autre part, que Marcelino croit au projet.
...

Après avoir hissé le Recreativo Huelva à la 8e place du classement pour sa première saison en Liga, puis offert au Racing Santander la première qualification européenne de son histoire, MarceloGarcíaToral était devenu un entraîneur à la mode. On fut donc surpris lorsqu'il annonça son départ de Santander, en pleine gloire. Il voulait, disait-on, se mettre sur le marché pour avoir la possibilité d'entraîner un grand. La surprise fut encore plus grande lorsqu'on apprit qu'il avait lié sa destinée au Real Saragosse, tout juste descendu en D2 ! Cela signifie, d'une part, que le club aragonais a l'ambition de remonter tout de suite, et d'autre part, que Marcelino croit au projet. A vrai dire, personne ne s'attendait à une relégation de Saragosse. Comment en est-on arrivé là ? " La saison a été mal préparée dès le début ", estime MiguelGay, journaliste au Heraldode Aragon. " Des dirigeants comme AgapitoIglesias et EduardoBandrés ont voulu trop se mêler de la gestion sportive, alors qu'ils ne sont pas des techniciens du football. Ils ont bâti l'équipe en engageant des noms, sans tenir compte de l'équilibre. A partir de là, tout le monde est devenu nerveux sur le petit banc. Quatre entraîneurs s'y sont succédé, dont deux ont démissionné, ce qui est significatif ". " Le vestiaire était devenu un véritable volcan ", renchérit PedroHernandez, chef du service sportif d' AragonTelevision. " Les vedettes de l'équipe avaient un ego surdimensionné et on n'a jamais trouvé un collectif. On a aussi trop tardé à prendre conscience de la gravité de la situation : aucun transfert n'a été réalisé durant le mercato hivernal pour compenser les faiblesses. Lorsqu'on s'est rendu compte qu'on filait droit vers le gouffre, il était trop tard ". Au départ, Saragosse présentait le visage d'un club ambitieux. Les départs de GabrielMilito et de GérardPiqué, deux pièces essentielles l'an passé, semblaient avoir été compensés par les arrivées de RobertoAyala, PeterLuccin, RicardoOliveira et FrancelinoMatuzalem. Mais la sauce n'a pas pris. En championnat, l'équipe a dû attendre quatre semaines pour décrocher sa première victoire, et en Coupe de l'UEFA, elle fut éliminée dès le premier tour par l'Aris Salonique. VictorFernandez, en froid avec la direction, démissionna après 19 matches de Liga, 2 de Coupe UEFA et 3 de Coupe du Roi. AnderGaritano, pas prêt à relever le défi, n'a tenu que l'espace d'un match de championnat et un match de coupe. JavierIrureta a démissionné après six matches et ManoloVillanova a terminé la saison en coachant les 12 derniers matches. Lorsqu'on parle de pommes pourries dans le vestiaire, AndrésD'Alessandro et PabloAimar sont souvent montrés du doigt. Irureta est parvenu à refiler D'Alessandro à San Lorenzo, en Argentine, mais le ver était déjà dans le fruit. 2008-2009 : le nouveau championnat débutera le 31 août pour s'achever le 31 mai (et le 21 juin en ce qui concerne la D2). FRANK RIJKAARD, destitué du FC Barcelone au profit de PepGuardiola, pourrait s'octroyer une année sabbatique. DANIEL ALVES (25 ans), l'arrière droit brésilien du FC Séville, est le 4e transfert du FC Barcelone. Il a signé pour cinq ans et coûté 30 millions d'euros. Seuls MarcOvermars (40 millions) et JavierSaviola (36 millions) avaient coûté plus cher jusqu'ici. en 2012. Rayon départ, celui de GianlucaZambrotta pour le Milan AC est acquis tandis qu'on évoque ceux, possibles, de YayaTouré (Arsenal), Deco et SamuelEto'o (Chelsea). ROBINHO, né le 25 janvier 1984, est le seul joueur de plus de 23 ans sélectionné dans l'équipe olympique brésilienne qui - rappelons-le - affrontera la Belgique. LUCA CIGARINI (21 ans), le jeune milieu de terrain de Parme, est convoité par l'Atletico Madrid. FERNANDONAVARRO (26 ans), le défenseur de Majorque, s'en va au FC Séville pour 4,7 millions plus Marti. Le club andalou sonde également le marché français : il s'intéresse à SébastienSquillaci (Lyon, 27 ans) et MichaëlChrétien (Nancy, 23 ans). Romaric, l'ancien attaquant ivoirien de Beveren, est également dans le collimateur mais Le Mans, son employeur actuel, n'est disposé à le céder qu'en cas d'offre faramineuse. JOZY ALTIDORE (18 ans), un jeune attaquant américain, a signé à Villarreal. " C'est formidable de pouvoir découvrir la Liga à mon âge ", a-t-il déclaré lors de sa présentation à la presse. Le club hésite toutefois à l'incorporer directement au noyau A et pourrait envisager un prêt. JONATHAN PEREIRA (21 ans), un attaquant appartenant à Villarreal mais prêté cette saison au Racing El Ferrol en D2, devrait rejoindre Santander. ERNESTO BELLO, le coordinateur du centre de formation du Deportivo, rejoint Saragosse. EVERTON GIOVANELLA, l'ancien milieu de terrain brésilien du Celta Vigo, a arrêté sa carrière et sera fêté pour les 12 années passées dans le club. PROMUS. Tous les montants sont connus : Malaga et Gijon accompagnent Numancia en D1. DANIEL DEVOS