Wim Jansen, le précédent conseiller technique, gagnait 400.000 euros par an. Le nouveau venu travaille bénévolement. Le salaire ne constitue pourtant pas la principale différence entre l'icône du club, démissionnaire, et le sélectionneur de la Pologne. Jansen ne s'exprimait jamais en public, pas plus qu'il ne prenait la défense de l'entraîneur. Leo Beenhakker (66 ans) est radicalement différent. Il utilise sa meilleure arme, sa préférée aussi : la parole. Don Leo doit faire rentrer de l'argent dans les caisses, attirer des investisseurs et remettre l'équipe sur les rails, avec l'entraîneur intérimaire, Leon Vlemmings, avant que son an...

Wim Jansen, le précédent conseiller technique, gagnait 400.000 euros par an. Le nouveau venu travaille bénévolement. Le salaire ne constitue pourtant pas la principale différence entre l'icône du club, démissionnaire, et le sélectionneur de la Pologne. Jansen ne s'exprimait jamais en public, pas plus qu'il ne prenait la défense de l'entraîneur. Leo Beenhakker (66 ans) est radicalement différent. Il utilise sa meilleure arme, sa préférée aussi : la parole. Don Leo doit faire rentrer de l'argent dans les caisses, attirer des investisseurs et remettre l'équipe sur les rails, avec l'entraîneur intérimaire, Leon Vlemmings, avant que son ancien adjoint (en 2000), Mario Been (NEC) ne reprenne le flambeau. Beenhakker doit ranimer la confiance du groupe. " Nous allons réussir. Dans quelques mois, nous pourrons à nouveau marcher en rue la tête haute. " Malgré la précarité de la situation sportive actuelle, Beenhakker ose même évoquer le championnat de l'année prochaine. " Ce que nous avons réussi en 1999 reste possible ", a-t-il déclaré à VI. " Je l'ai promis à Mario. Il est au début de sa carrière d'entraîneur, moi à la fin. Nous avons convenu ceci : il poursuivra sa route seul quand nous aurons remporté le championnat. " Beenhakker revient pour la quatrième fois à Rotterdam. Il prône la patience, pour l'heure. " Je possède bagage, expérience et réseau. Je les mets au service du club. Ma tâche principale consiste à permettre à Mario Been de travailler dans des conditions optimales quand il deviendra entraîneur principal, cet été. Durant les semaines et les mois à venir, nous devons donc conférer un autre visage et de nouvelles structures à l'équipe fanion, au staff, au noyau. "Beenhakker est d'un naturel optimiste mais se garde de toute euphorie malvenue. " On ne peut pas dire que Feyenoord a de mauvais joueurs pour le moment mais dans le football actuel, c'est l'équilibre qui compte, qu'il s'agisse du caractère des joueurs ou de leur mental. Y a-t-il une équipe sur le terrain ?"FEYENOORD prendra congé de son gardien Henk Timmer (37 ans), titulaire depuis trois ans, en juin. Michel Vorm(25 ans, FC Utrecht) est un candidat important à sa succession. Mario Been, le nouvel entraîneur, ne voit plus d'avenir au Kuip à KevinHofland, Tim de Cler et Roy Makaay.RODA JC est provisoirement sauvé de la faillite par le conseil communal de Kerkrade. Le club a obtenu un million et en recevra deux autres s'il satisfait à une série de conditions, comme un audit de ses comptes. La Ville reçoit 5,2 % des parts du Parkstad Limburg Stadion, le port d'attache de Roda JC. Elle atteint ainsi la majorité, avec 50,01 %. La direction parle d'une solution à court terme, induite par de graves problèmes de liquidités. Selon le bourgmestre et les légistes, la fusion envisagée avec Fortuna Sittard constituerait la solution idéale. René Trost (ex-Lierse), déjà responsable de la formation, devient entraîneur adjoint. SANDER BOSCHKER (38 ans), gardien, reste encore au moins deux ans au FC Twente. CHRISTIAN BRÜLS (MVV), un médian, est à l'infirmerie pour un mois, victime d'une fracture de la pommette. MARCO VAN BASTEN a demandé à Frank de Boer (38 ans), responsable des Juniors A1 de l'Ajax, de se focaliser sur la défense pendant les entraînements. TON DU CHATINIER sera le nouvel entraîneur du FC Utrecht la saison prochaine. ANDRIES JONKER, directeur technique de Willem II, cède sa place à AlfonsGroenendijk (44 ans), qui a signé jusqu'en 2010. FRÉDÉRIC VANHEULE