1 Coosemans

Dans la cage, le Club a rapidement apporté la clarté requise : Colin Coosemans (18 ans) va pouvoir poursuivre son développement. La saison dernière, le portier est passé à toute allure des équipes d'âge au noyau A. En décembre, il a obtenu sa chance contre Villarreal et Gand, l'a saisie et a défendu le but brugeois jusqu'au terme des play-offs. Titulaire à 21 reprises, il a affiché beaucoup de maturité pour son âge. Régulier, il a montré qu'il ne manquait pas d'atouts et qu'il méritait du crédit.
...

Dans la cage, le Club a rapidement apporté la clarté requise : Colin Coosemans (18 ans) va pouvoir poursuivre son développement. La saison dernière, le portier est passé à toute allure des équipes d'âge au noyau A. En décembre, il a obtenu sa chance contre Villarreal et Gand, l'a saisie et a défendu le but brugeois jusqu'au terme des play-offs. Titulaire à 21 reprises, il a affiché beaucoup de maturité pour son âge. Régulier, il a montré qu'il ne manquait pas d'atouts et qu'il méritait du crédit. Le Club a pris congé de Stijn Stijnen (30 ans) pour raisons extra sportives en février et fin mars, Glenn Verbauwhede (26 ans), loué depuis trois ans à Courtrai et en fin de contrat à Bruges, a appris qu'il n'y avait plus de place pour lui. Le bail de Geert De Vlieger (39 ans) n'a pas été reconduit non plus. En revanche, Sven Doest (17 ans) a paraphé un contrat pro et le Club a enrôlé en Vladan Kujovic (32 ans) un footballeur libre et chevronné. Il s'est notamment produit pour Alost, Roda JC, Levante, le Lierse et Willem II et soutiendra les jeunes talents. La saison passée, la défense n'a pas toujours fait preuve d'une solidité à toute épreuve. Les activités du Club, en matière de scouting et de transferts, démontrent qu'il va se renforcer considérablement sur les flancs et dans l'axe de la dernière ligne. Premier transfert en la matière, celui de l'arrière gauche Fredrik Stenman (28 ans), un Suédois libre qui a rejoint le Bayer Leverkusen en janvier 2006, a été sélectionné pour le Mondial allemand et a notamment affronté le Club Bruges en Coupe UEFA, au stade Jan Breydel. N'étant pas un titulaire incontestable, il a accompli, selon ses dires, un pas en arrière en juin 2007, avec l'intention d'en refaire deux en avant par la suite. Il a donc signé pour le FC Groningue, un club du sub-top néerlandais. Initialement, il y a connu des problèmes, confronté à des formations qui alignaient un ailier droit et le contraignaient ainsi à sacrifier en se confinant à des tâches défensives. Ce problème surmonté, il a formé, la saison dernière, un des meilleurs flancs gauches de l' Eredivisie avec l'international serbe Dusan Tadic. La presse néerlandaise a loué sa dynamique, son abattage, ses nombreux accents offensifs, marqués de raids et de centres. Il remplace Peter Van der Heyden, qui a presque 35 ans et dont le contrat n'est pas prolongé. Il sera confronté à la concurrence du Costaricain Junior Diaz (27 ans), qui s'est rapidement blessé après son arrivée l'année dernière. A droite, le Club recherche une solution durable depuis des années. Marcos Camozzato, acheté l'été dernier, a entamé le championnat mais a dû céder sa place au capitaine Carl Hoefkens, plus puissant et en fait mieux indiqué au c£ur de la défense. Actuellement, le Serbe Pavel Ninkov (26 ans), capitaine de l'Etoile Rouge Belgrade, semble figurer en tête de la liste des emplettes. Au centre de la défense, la figure-clef a été Ryan Donk (25 ans), intrinsèquement le plus doué, parfois impressionnant, même si un certain manque de concentration lui a joué des tours. La quête d'un défenseur central supplémentaire a abouti avec l'engagement de l'international suédois MichaelAlmebäck (23 ans) d'Örebro SK, surnommé Iron Mike. On dit qu'il a les qualités et le gabarit d'un sprinter mais il arrivera en retard pour la préparation ! Il ne sera à Bruges que le 1er juillet parce qu'il terminera d'abord la saison suédoise où son club est toujours en course en Coupe ! Un des problèmes du Club se situait juste devant la défense, comme l'a montré la première journée de championnat, qui s'est soldée par une défaite : il suffisait de neutraliser Vladis Odjidja (21 ans) pour que la construction du jeu devienne brouillonne. En perte de balle, le Club a aussi laissé trop d'espaces. L'équipe n'a cessé de chercher un équilibre dans l'entrejeu, avec diverses occupations et constructions, testant Odjidja, Karel Geraerts (29 ans), Jonathan Blondel (27 ans) et Jeroen Simaeys (26 ans) à différentes positions, sans oublier Thibaut Van Acker (19 ans), sélectionné à six reprises. Parfois, l'entrejeu était trop offensif, d'autres fois trop défensif, au point d'être infranchissable mais alors, il ne créait plus rien. Ses combinaisons ont parfois été brillantes, sans que ça l'empêche de perdre. Ce n'est pas un hasard si le Club, qui convoitait le titre en début de saison, n'a terminé qu'en quatrième position. Une des priorités de la campagne des transferts est donc d'enrôler un médian défensif capable de construire le jeu et de diriger ses partenaires. Ce devrait être Niki Zimling (26 ans), un international danois que l'Udinese avait mis à la disposition du NEC et que le Club a transféré à titre définitif. Il est intelligent, ne manque pas d'inspiration ni de caractère et peut évoluer de concert avec Odjidja, le seul international belge de Bruges, devant la défense. Il peut se démarquer, participer à la relance et s'occuper de l'organisation de son secteur en perte de balle, pour éviter que la défense ne soit placée sous une trop forte pression. Son dernier entraîneur de club le décrit comme un joueur de caractère, travailleur, tactiquement doué, capable d'effectuer des choix fantastiques en possession du ballon et de réfléchir à des solutions. S'il réalise tout cela en Belgique, sa seule présence rendra le Club plus consistant. Par ailleurs, il a disputé l'intégralité du récent match de qualification remporté 0-2 en Islande. Comme Odjidja, il a aussi un superbe tir à distance. Il lui arrive également de franchir les limites : en mars, il a ainsi été exclu suite à un tacle brutal sur Aleksandar Radosavljevic (ADO La Haye). Malgré ses excuses et ses regrets, il a été suspendu pour quatre journées. " C'était la première carte rouge de ma carrière pro ", a-t-il confessé ensuite. Cette ligne essuie une lourde perte : Ivan Perisic (22 ans), meilleur buteur avec 22 réalisations et Footballeur pro de l'Année, se produira dorénavant en Bundesliga. Il y a un problème en suspens : les tensions entre le Club et Ronald Vargas (24 ans) ainsi que son entourage à propos de son contrat. Le dossier est délicat. Le Club tente de mener une gestion saine, sans débourser de montants excessifs ni devenir le jouet de personnes qui confondent la représentation des joueurs et battage de monnaie. D'autre part, le Vénézuélien ne cède pas d'un pouce. S'il imitait Perisic et partait, le Club perdrait deux joueurs qui, ensemble, ont pris à leur compte plus de la moitié des buts (37 sur 73). Vargas a été fréquemment blessé durant ses deux premières années et il n'a inscrit que sept buts durant ce laps de temps. En février, il s'est encore occasionné une blessure, synonyme de quelque six mois d'absence. Mais avant, pour la première fois depuis son arrivée à Bruges en 2008, il a été disponible durant de nombreux mois et, en pleine forme, il a dévoilé des éclairs de classe exceptionnels derrière l'avant-centre, étalant son explosivité, sa technique et sa mobilité. Son contrat actuel court jusqu'en juin 2012, avec option jusqu'en 2013. La direction a certainement réfléchi à une alternative au cas où Anderlecht ou un autre club était disposé à verser une indemnité de transfert suffisante, à l'instar du Borussia Dortmund pour Perisic. Le Club a extirpé Victor Vazquez du noyau B de Barcelone. C'est un joli coup parce qu'il est issu du tenant de la Ligue des Champions, un des plus grands clubs du monde et que son transfert à Bruges a été accompagné de récits selon lesquels il aurait été meilleur, dans sa jeunesse, que l'actuel Footballeur mondial de l'Année, Lionel Messi. On le décrit comme une sorte d' Andres Iniesta, qui opère de préférence du flanc droit. Reste à voir ce qu'il vaut vraiment et quelle marge de progression il a Car à 24 ans, il n'a encore peu, voire pas, d'expérience en D1. Si Vazquez s'impose à droite, Nabil Dirar (25 ans) pourra retrouver sa place de prédilection, sur l'autre flanc. Le dribleur belgo-marocain ne trouve toujours pas régulièrement le chemin des filets (3 buts) mais c'est lui qui a délivré le plus d'assists (10). Les alternatives ? A droite, Wilfried Dalmat (28 ans), à gauche Maxime Lestienne (18 ans) et Thomas Meunier (19 ans), le meneur de jeu de Virton (D3), dans l'axe ou à gauche. L'avant-centre a été un autre secteur problématique : Dorege Kouemaha (27 ans), auteur de 16 buts durant sa première saison, a été récompensé par un nouveau contrat mais il s'est crispé et n'a plus été que l'ombre de lui-même ensuite. Joseph Akpala (24 ans), rapide mais techniquement limité, s'épanouit mieux au sein d'un duo offensif, mais une blessure au genou l'a longtemps tenu à l'écart du terrain. Quant à Stefan Scepovic (21 ans), embauché en remplacement de Wesley Sonck, il a été jugé trop léger et prêté à Courtrai en début d'année. Ensemble, les trois attaquants n'ont inscrit que dix buts en championnat. C'est pour cela que le Club a fait le forcing auprès du NEC pour s'assurer les services de Björn Vleminckx (25 ans), pour lesquels il a versé la somme considérable de 3,3 millions d'euros. Il souhaitait une certitude pour le poste crucial d'avant-centre : un footballeur fort mentalement et physiquement, capable de plonger dans les brèches, de conserver le ballon, de tirer et de marquer de la tête comme des pieds. Un joueur qui, jusqu'à présent, a atteint le niveau requis chaque fois qu'il franchissait un palier et est ainsi devenu Diable Rouge et meilleur buteur (23 goals) d' Eredivisie. C'est pour cette raison que Bruges recherche encore un attaquant et qu'il convoite Tobias Hysen (29 ans), un international d'IFK Göteborg, qui est et a été le meilleur buteur du championnat suédois, un footballeur qui évolue avec un égal bonheur au neuf et au onze. PAR CHRISTIAN VANDENABEELESi, après Perisic, Vargas partait aussi, le Club perdrait deux joueurs qui ont marqué plus de la moitié de ses goals Que vaut Vazquez, qui a peu - voire pas - d'expérience en D1 ?