G eorges Leekens sait très bien ce dont a besoin Courtrai pour se nicher à une place confortable en D1. Son prédécesseur, Hein Vanhaezebrouck, a terminé 14e. Le chevronné Leekens veut rejoindre le ventre mou dans les plus brefs délais. Il peut s'appuyer sur un lot de joueurs expérimentés.
...

G eorges Leekens sait très bien ce dont a besoin Courtrai pour se nicher à une place confortable en D1. Son prédécesseur, Hein Vanhaezebrouck, a terminé 14e. Le chevronné Leekens veut rejoindre le ventre mou dans les plus brefs délais. Il peut s'appuyer sur un lot de joueurs expérimentés. Pour remplacer Peter Mollez, parti à Dender, Courtrai a récupéré Glenn Verbauwhede, pourtant honni la saison passée. L'ancien international Espoir, loué au Club Bruges, déborde de flair et de talent mais la tête doit suivre. Leekens et l'entraîneur des gardiens, Philippe Vande Walle, se chargent de le stimuler, afin qu'il montre son véritable visage. Kristof Van Hout a prouvé lors des derniers matches de la saison passée qu'il mérite sa place dans la cage, par son calme et ses réflexes. Le trio défensif fait place à une défense à quatre. L'entraîneur espère que Tristan Lahaye, davantage extérieur que véritable arrière, puisse créer le danger à droite, par ses rushes offensifs, à l'instar de Guillaume Gillet quand il jouait à Gand. Le médian défensif Daniel Calvo a étonnamment été mué en défenseur. Les places sont chères dans l'axe de la dernière ligne, avec le capitaine Brecht Verbrugghe, le polyvalent Bram De Ly, Mladen Lazarevic et Karim Belhocine, ce dernier pouvant aussi évoluer au milieu défensif. Loris Reina peut dépanner dans l'axe mais est utilisé à gauche, pour ses atouts offensifs. Le routinier français est préféré à Jimmy Hempte, qui s'appuie surtout sur ses élans offensifs et ses passes précises. Leekens apprécie beaucoup la plus-value que représente Nebojsa Pavlovic, qui récupère et relance. Il peut poster Belhocine à côté du Serbe mais l'entraîneur préfère de loin aligner trois pushers, des joueurs au tempérament offensif qui repoussent leurs adversaires. A droite, il a le choix entre Davy De Beule, Mohamed Messoudi et Tom Soetaers, trois footballeurs animés d'un sentiment de revanche, avides de rappeler qu'ils ont été internationaux en catégories d'âge. Ils possèdent surtout de l'expérience au plus haut niveau et sont capables d'accélérer ou de ralentir le jeu. Ils doivent démarquer l'avant-centre ou l'approvisionner tout en veillant à susciter un danger permanent par leurs infiltrations. Devant eux, Sven Kums, une révélation de la saison passée, joue en soutien de l'avant-centre. Son abattage et son opportunisme devraient lui permettre de confirmer ses brillantes prestations antérieures. Le thème est délicat, suite au départ à Gand d' Elimane Coulibaly, le meilleur buteur courtraisien. Long Couteau a quatre options : le rapide avant de contre Ibou, meilleur buteur de Beveren il y a deux ans mais en disgrâce auprès de Vanhaezebrouck la saison passée. Le puissant mais capricieux Croate Leon Benko, que le Standard juge trop léger. Le mobile Brésilien William, qui a manifestement maigri et qui semble vouloir vraiment percer. Ou le polyvalent Brecht Capon. Ce dernier paraît trop léger mais il travaille beaucoup et peut également être aligné comme second avant ou au milieu droit. Comme toujours, Leekens a conféré un nouveau visage à sa nouvelle équipe. Il espère conserver la circulation élevée du ballon mais a ajouté sa touche personnelle : plus de puissance physique dans les duels et d'intelligence. Le président Joseph Allijns sait qu'il faut être créatif quand on a un budget modeste. Il compte sur l'expérience de Leekens pour placer son équipe entre la 12e et la 14e place. Un objectif tout à fait réaliste. par frédéric vanheule