Genk a assez de joueurs pour réaliser des bénéfices mais il a également assez de rentrées financières pour ne pas devoir vendre de joueurs. Le calme du marché des transferts a laissé intact le noyau. A l'une ou l'autre position près, après le titre, SefVergoossen n'a guère de raisons de remodeler son équipe. Il a certes de nouveaux footballeurs mais ceux-ci devront en fait attendre qu'un des pions de base de la saison passée se blesse ou soit en méforme. Dès la préparation, une chose a été clairement signifiée au groupe: ceux qui étaient titulaires l'année passée doivent prouver qu'ils méritent toujours leur place. Comme lors de l'exercice précédent, quelques joueurs du noyau B ont obtenu une promotion. Du coup, Genk demeure une équipe jeune.
...

Genk a assez de joueurs pour réaliser des bénéfices mais il a également assez de rentrées financières pour ne pas devoir vendre de joueurs. Le calme du marché des transferts a laissé intact le noyau. A l'une ou l'autre position près, après le titre, SefVergoossen n'a guère de raisons de remodeler son équipe. Il a certes de nouveaux footballeurs mais ceux-ci devront en fait attendre qu'un des pions de base de la saison passée se blesse ou soit en méforme. Dès la préparation, une chose a été clairement signifiée au groupe: ceux qui étaient titulaires l'année passée doivent prouver qu'ils méritent toujours leur place. Comme lors de l'exercice précédent, quelques joueurs du noyau B ont obtenu une promotion. Du coup, Genk demeure une équipe jeune. DEFENSESi Moons a pu évincer Brockhauser grâce à ses qualités footballistiques, il trouve en Schollen un rival plus dangereux. Le gardien, transféré de St-Trond, s'est déjà mis en valeur pendant la préparation. Bon sur sa ligne, il a également été couvert d'éloges pour ses sorties. Genk est paré pour l'avenir car on parle beaucoup de Bailly. Quand ce n'est pas de son torse puissant, c'est de sa personnalité. Genk a tenté de se renforcer à droite et au centre de la défense mais son manque de moyens l'a freiné. Wamfor et Leenders se sont acquittés de leur tâche d'arrière droit et de défenseur central mais sans plus. C'est pour ça que la saison passée déjà, Vanbeuren a joué à l'arrière droit. Vanbeuren a certes perdu sa place au profit de Wamfor mais il a réalisé de tels progrès en Réserves qu'il obtient une nouvelle chance. Leenders donne parfois l'impression de se battre avec le ballon, il est impulsif. Il est confronté à Tomasic, dont l'expérience, la taille et les aptitudes footballistiques devraient lui valoir la préférence, même s'il s'est blessé pendant la préparation. Les autres alternatives sont Farssi (à gauche), Teelen (à gauche), Delbroek (axe), Dasoul (axe), Vanbriel (axe). ENTREJEUUne chose est claire: on ne touchera pas au duo central Thijs- Skoko, pas plus qu'à KoenDaerden à gauche. A droite, Genk a le choix entre Chatelle et Beslija. Le premier est meilleur sur le plan défensif mais a une moins bonne passe. Le second est extrêmement rapide, il a le sens du but, une bonne technique et a l'art de servir les attaquants. L'éternel problème de Beslija est son retard de condition physique. Le Bosniaque semble même éprouver des problèmes à garder longtemps le rythme lors d'une course dans les bois. Vergoossen a chargé le staff médical de l'amener au niveau des autres, sans imposer de date butoir. Lorsqu'il est en condition, il apporte un plus à l'équipe, comme il l'a prouvé lors de plusieurs rencontres la saison passée. Les autres alternatives dans l'entrejeu sont Wamfor (défensif), Ingrao (gauche), Tibari (défensif), Coppens (défensif) et Euvrard (défensif). ATTAQUEIntouchable la saison passée, elle entame l'exercice actuel avec le même label. Sonck et Dagano vont continuer à assumer le poids de l'attaque, même si la concurrence s'accroît. Avec Vandenbergh, Genk a acquis un attaquant prolifique, que Vergoossen convoitait depuis longtemps et Suzuki est une vedette au Japon. éa n'offre par ailleurs aucune garantie quant à sa productivité car dans ses clubs précédents, son rendement offensif aurait pu être meilleur. Encore qu'on disait la même chose de Dagano au début de la saison précédente...Les autres alternatives restent Paas et De Camargo. CONCLUSIONGenk va continuer à jouer comme avant, en 4-4-2. Au début, il ne faut s'attendre à des changements qu'en défense. Si certains joueurs sont en méforme en cours de saison, Vergoossen disposera de plus d'alternatives que l'année dernière. Il s'agit surtout de jeunes footballeurs mais ils se sont tous manifestés dans l'équipe fanion de leur club précédent, dont ils étaient les meilleurs talents. Ce plus, joint aux automatismes de l'équipe, fait une fois de plus de Genk un prétendant au titre. La seule source de soucis est la manière dont les manquements de l'axe et du côté droit de la défense ont été compensés.Raoul De Groote