Après les matches du Club Bruges, Ivan Leko, s'est souvent plaint de la qualité du jeu fourni par son équipe. Il n'en fut pas autrement dimanche dernier, après la défaite à Anderlecht. Ce qui a surtout dû l'énerver, c'est la façon lamentable - un hands de Lior Refaelov sur une rentrée de touche de Dion Cools - dont son équipe a concédé le coup-franc qui a amené le but de Lukasz Teodorczyck. Si l'Israélien avait marqué des points lorsqu'il était entré contre Genk et, ensuite, à Gand, il a laissé pas mal de crédit sur la pelouse du Stade Contant Vanden Stock.
...