Qui connaît Robert Procureur en Belgique ? Pas grand monde. Ce Belge est (encore) un inconnu dans le monde du foot. Après des classes chez les jeunes du RWDM suivies de plusieurs années dans le foot provincial bruxellois, ce businessman décide à 36 ans de monter en Thaïlande des sociétés privées, notamment dans le commerce des antiquités. Sur place, il rencontre via des amis communs, Jean-Marc Guillou (celui qui amena les Ivoiriens à Beveren). Ce dernier lui propose alors...

Qui connaît Robert Procureur en Belgique ? Pas grand monde. Ce Belge est (encore) un inconnu dans le monde du foot. Après des classes chez les jeunes du RWDM suivies de plusieurs années dans le foot provincial bruxellois, ce businessman décide à 36 ans de monter en Thaïlande des sociétés privées, notamment dans le commerce des antiquités. Sur place, il rencontre via des amis communs, Jean-Marc Guillou (celui qui amena les Ivoiriens à Beveren). Ce dernier lui propose alors d'investir dans l'une de ses académies, celle basée à Bangkok. Mieux encore : pour permettre aux jeunes académiciens de grimper les échelons, Procureur rachète le club de Muangthong United en compagnie du groupe de presse Siamsport. Ce club du nord-est de la Thaïlande évoluait alors en D3 en 2007 mais plus pour longtemps. Propriétaire à 50 % du club, notre compatriote va en très peu de temps révolutionner le foot thaïlandais. " J'avais l'espoir d'atteindre la D1 en l'espace de cinq ans ", nous explique Procureur. " Finalement, on a réussi cet exploit en seulement trois ans avec en prime le titre national obtenu en octobre dernier. Devenir champion en venant de si loin et en un temps aussi court, je ne sais pas si ce n'est pas un fait unique dans le monde ! "Le mixte entre joueurs du cru et ivoiriens venus de l'Académie Guillou va rapidement faire grandir le club. Cette saison, le club a évolué devant une moyenne de 15.000 spectateurs alors que le public reste assez confidentiel dans les autres stades. " On a l'ambition de gagner la Ligue des Champions endéans les trois ans et ce avec 70 % des joueurs issus de l'Académie. Aujourd'hui, ils ont pour la plupart entre 16 et 17 ans et sont donc encore trop jeunes pour bien lutter avec les meilleures équipes asiatiques ", explique Procureur dont le rôle est proche de celui du manager à l'anglaise avec des compétences qui portent aussi bien sur la tactique que sur les transferts. Avec son budget d'1,5 million d'euros, Muangthong United est extrêmement ambitieux. " Il se pourrait bien qu'en vue de la saison prochaine Bertrand Crasson vienne coacher l'équipe. J'avais contacté au préalable Enzo Scifo, mais sa femme ne voulait pas faire le grand saut... " Muanghtong United, un prochain repère pour grands noms du football belge : " Il ne faut surtout pas croire que le foot ici ne vaut rien. Ces dernières années, le foot thaï ne cesse d'être continuellement en progrès, grâce notamment à des clubs entièrement pro comme Muanghtong. Sportivement parlant, on n'a rien à envier à un club de D2 belge. " Thomas Bricmont