ALBERT n'a pas compris BIG DAN

Philippe Albert : Je suis très étonné. Il quitte un club du top en France pour se retrouver dans un club qui n'a plus fait aucun résultat depuis 20-30 ans. Manchester City possède un beau stade et d'excellents supporters mais n'a pas de jeu. Même si en Provence, on lui a forcé la main, il aurait dû rester. C'est ce que j'aurais fait à sa place. L'OM est quand même plus prestigieux et est habitué à viser la tête du championnat même si cela ne fonctionne pas tout le temps. S'il n'avait pas d'autres possibilités et si c'était l'enfer, je comprends son départ. Mais franchement, il y avait sûrement des clubs plus intéressants qui le convoitaient. A mon avis, il y a des choses qui ont été mises sous silence. Van Buyten a tout pour réussir en Angleterre mais c'est vraiment dommage qu'il y soit parti si précipitamment. En ce qui concerne les rumeurs selon lesquelles je l'aurais orienté vers Newcastle ou que j'aurais parlé à Kevin Keegan avant son transfert à Manchest...

Philippe Albert : Je suis très étonné. Il quitte un club du top en France pour se retrouver dans un club qui n'a plus fait aucun résultat depuis 20-30 ans. Manchester City possède un beau stade et d'excellents supporters mais n'a pas de jeu. Même si en Provence, on lui a forcé la main, il aurait dû rester. C'est ce que j'aurais fait à sa place. L'OM est quand même plus prestigieux et est habitué à viser la tête du championnat même si cela ne fonctionne pas tout le temps. S'il n'avait pas d'autres possibilités et si c'était l'enfer, je comprends son départ. Mais franchement, il y avait sûrement des clubs plus intéressants qui le convoitaient. A mon avis, il y a des choses qui ont été mises sous silence. Van Buyten a tout pour réussir en Angleterre mais c'est vraiment dommage qu'il y soit parti si précipitamment. En ce qui concerne les rumeurs selon lesquelles je l'aurais orienté vers Newcastle ou que j'aurais parlé à Kevin Keegan avant son transfert à Manchester City, ce sont des conneries ! Je n'ai plus rien à voir avec le foot. Je n'ai de toute façon plus le temps de m'en occuper. Tonci Martic : Je n'ai plus 25 ans mais 31. Je veux être honnête avec moi-même et ne pas me faire d'illusions. Quand j'avais déclaré cela, j'étais en meilleure forme et jouait mieux. En plus, Thomas Buffel ne s'était pas encore totalement imposé, ce qui me laissait de l'espoir. Je ne représente sûrement pas l'avenir comme je l'avais dit. Une sélection constitue presque une mission impossible. De plus, je pense ne pas la mériter . Je dois mieux jouer ! Potentiellement, j'ai peut-être ma place. De là à revendiquer que j'aurais pu apporter quelque chose aux Diables face à la France, sûrement pas ! C'est la meilleure équipe du monde. Le manque d'expérience a été mis en évidence. C'est peut-être un des seuls paramètres qui entrerait en ligne de compte pour que je sois sélectionnable. Je suis réaliste : je ne serai jamais sélectionné sauf si je commence à jouer comme un fou. Peut-être que Georges Leekens va réussir à me sublimer comme il le fait avec l'équipe. La continuité et le travail intensif des phases arrêtées payent. Ça a été mis en évidence face aux Loups. Ça fait des mois et des mois qu'on répète des combinaisons. En tant que joueur expérimenté, Leekens me parle beaucoup dans le but que j'oriente les jeunes et les repositionne. C'est ce que je fais avec Luigi Pieroni. Mais bientôt, il ne va plus avoir besoin de conseils. Il nous a fait gagner contre La Louvière et ça n'est évidemment pas la première fois. Quel joueur ! 17 buts en 11 rencontres puisqu'il en a ratées quelques-unes. Il vient de D2 et les défenseurs n'arrivent déjà plus à le suivre... Mbo Mpenza apporte aussi énormément à l'équipe. En fait, presque tout le monde a progressé avec Leekens. Ariel Jacobs : Il n'y a plus rien de particulier à dire sur cela. C'est une affaire privée et elle a été classée. Je n'ai même pas été mis au courant des tenants et aboutissants. En fait, au retour de Rachid, j'avais décidé avec lui qu'on n'en parlerait plus. Je ne sais même pas si sa femme vit encore au Maroc ou a emménagé en Belgique. A l'époque, il avait été sanctionné. Il a été écarté pendant deux semaines. Ça ne résout rien évidemment : cette sanction n'a aidé personne. Depuis, il a même participé à la finale de la Coupe de Belgique, remportée par les Loups. Pour le moment, ce joueur est malheureusement toujours blessé à la cheville et elle ne guérit pas. C'est un peu logique puisqu'il reprend toujours trop tôt les entraînements avec le ballon. Je comprends qu'il ait envie de rejouer, mais il faut qu'il soit plus patient. En tout cas, il ne manque pas à l'équipe car personne ne manque à La Louvière ! Samedi, on a évolué sans Thierry Siquet, Georges Arts, Michaël Murcy et Daniel Camus. Je ne me plains jamais des absences. Elles sont normales sur une saison. D'autres calimeros du football belge auraient expliqué la défaite en avançant ces absences. On a perdu face à Mouscron car on n'a pas su gérer les principales qualités de cette équipe : les phases arrêtées. On leur a offert trop de corners et surtout, deux coups francs occasionnés par des fautes inutiles. Et voilà, on a encaissé ! On leur a donné le but. Des cartes jaunes auraient aussi pu être évitées. Quand on analyse cette rencontre, Mouscron n'a pas eu la moindre occasion en deuxième mi-temps. Comme Belabed, beaucoup de joueurs sont en fin de contrat à La Louvière. Ça n'est pas évident de savoir si on doit les faire resigner puisque l'avenir du club est plus incertain que jamais. On ne va pas discuter avant la fin du mois de mars. Je suis aussi en fin de contrat et totalement dans le flou. J'attends encore une quinzaine de jours et j'espère alors être fixé. Dans les autres clubs, la place d'un entraîneur se fixe généralement en mars. De plus, j'ai eu beaucoup de contacts avec des formations que je ne citerai pas. n Tim Baete