C'était début décembre, le soir précédant le match de Ligue des Champions d'Anderlecht au Celtic Glasgow. La plus grande ville d'Ecosse resplendissait sous les décorations de Noël et pendant le dîner de presse, dans un excellent restaurant, Herman Van Holsbeeck avait parlé de son travail à Anderlecht et des liens indéfectibles l'unissant à Roger Vanden Stock. Il n'était pas encore question de Marc Coucke et Van Holsbeeck avait affirmé que par loyauté, il lierait son sort à celui de Vanden Stock. Si le président arrêtait, il ferait de même. Les deux hommes semblaient former un bloc, uni par un énorme respect mutuel.
...