Était-ce écrit dans les étoiles ? La veille du sacre de Lance Armstrong, son futur grand rival, Jan Ullrich, a remporté le titre mondial en amateurs, devançant Kaspars Ozers et Lubor ...

Était-ce écrit dans les étoiles ? La veille du sacre de Lance Armstrong, son futur grand rival, Jan Ullrich, a remporté le titre mondial en amateurs, devançant Kaspars Ozers et Lubor Tesar au sprint, au terme d'une finale animée, durant laquelle un certain Axel Merckx avait montré pour la première fois qu'il était bien plus que le fils de mais avait dû se contenter d'un vague accessit. A 19 ans, Ullrich, lui, est devenu le deuxième plus jeune champion amateur depuis... Eddy Merckx en 1964. Comme Armstrong ensuite, Ullrich a dédié sa victoire à un membre de sa famille pendant la conférence de presse : son grand-père, qui venait de décéder. L'Allemand de l'Est, d'un naturel chaleureux, n'allait plus jamais laisser couler ses larmes comme ce jour-là, en guise d'autodéfense face à la pression des journalistes et du public. Il a subi le contrecoup du succès, comme son collègue champion du monde en Norvège.