Si l'Udinese poursuit sur sa lancée après la trêve, il s'emparera d'un billet pour la Ligue des Champions, dans le sillage de la Juventus et de Milan. Il est actuellement troisième avec une large avance sur ses poursuivants, malgré un début difficile. S'il a été éliminé prématurément et sans gloire de la Coupe UEFA par le Panionios, il n'a plus perdu lors de ses dix derniers matches. Il espère rééditer la saison 1998, la meilleure de toute son histoire. Sous la direction d' Alberto Zaccheroni, Udinese avait terminé troisième mais seuls ...

Si l'Udinese poursuit sur sa lancée après la trêve, il s'emparera d'un billet pour la Ligue des Champions, dans le sillage de la Juventus et de Milan. Il est actuellement troisième avec une large avance sur ses poursuivants, malgré un début difficile. S'il a été éliminé prématurément et sans gloire de la Coupe UEFA par le Panionios, il n'a plus perdu lors de ses dix derniers matches. Il espère rééditer la saison 1998, la meilleure de toute son histoire. Sous la direction d' Alberto Zaccheroni, Udinese avait terminé troisième mais seuls les deux premiers étaient alors qualifiés pour le bal des champions. Comme l'entraîneur actuel, Luciano Spalletti, Zaccheroni travaillait depuis trois ans dans le Frioul. L'équipe a sérieusement été rajeunie depuis. Udinese a le onze le plus jeune du championnat, après Lecce. Hormis Roberto Sensini (38 ans) et Valerio Bertotto (31 ans), la plupart des joueurs n'ont guère plus de quatre saisons de Série A dans les jambes. Le succès de l'Udinese est celui de la famille Pozzo, qui est dans l'industrie du textile et qui a effacé les dettes du passé en 1986, en reprenant le club. Udinese est remonté définitivement parmi l'élite en 1995. Le club a vite compris l'intérêt de l'arrêt Bosman. Il dispose d'un réseau de plus de vingt scouts qui sillonnent le monde entier à la recherche de talents bon marché qui puissent être revendus avec une plus-value. En 2000-2001, l'Udinese avait 83 joueurs sous contrat ! Cette politique a porté ses fruits financièrement : la saison passée, les rentrées se sont élevées à environ 30 millions d'euros, les dépenses à un million de moins. Pour la première fois depuis des années, Udinese a pu se permettre de ne vendre aucune vedette. Dans le passé, le club a reçu pour Appiah (à Parme), Bierhoff (Milan), Amoroso (Parme) et Fiore (Lazio) au moins dix fois plus qu'il n'avait investi en eux. Ses joueurs continuent à susciter de l'intérêt, d'ailleurs. Ainsi, le médian Marek Jankulovski est dans la mire de la Juventus. (G. Foutré) GIUSEPPE PAPADOPULO a remplacé Domenico Caso, arrivé en août, à la tête de la Lazio. Ce changement ne surprend personne : le club romain a été éliminé au premier tour de la Coupe d'Italie dont il est le détenteur et depuis le 17 octobre, il n'a remporté que deux des 16 rencontres qu'il a disputées, se trouve dans la zone rouge et s'est fait sortir en Coupe de l'UEFA. RODRIGO (26 ans), un médian offensif brésilien de Corinthians, a été enrôlé par la Reggina. SILVIOBERLUSCONI a démissionné û en vertu de la loi anti-trust û de son poste de président du Milan qu'il occupait depuis 1986. Cela ne changera rien puisqu'il reste le propriétaire du club. BUTEURS : 1. Adriano (Inter) 14 buts ; 2. Montella (AS Rome) 12 ; 3. Shevchenko (AC Milan) 11 ; 4. Totti (AS Rome) 10 ; 5. Bojinov (Lecce) 9. G.Foutré