C'est pour bientôt : ce 10 septembre, la Commission Nationale des Règlements de l'URBSFA devrait accepter - ou pas - la demande de la Ligue Pro de placer leurs U21 dans les championnats amateurs flamands et francophones, dès 2019/2020. Si ça passe, ça fera un clou de plus dans le cercueil du foot amateur : cercueil sorti de menuiserie voici trois ans environ, lorsque nos 24 clubs pros revendiquèrent puis obtinrent la scission d'avec nos quelque 1700 clubs amateurs, dès lors amenés à se communautariser.

Pour eux tous, c'était la fin d'un rêve, celui de la grande pyramide désormais bousillée. Rien qu'un rêve, certes, mais tellement important : on était alors dans le bas, au mieux dans le mou, mais on connaissait le chemin vers le sommet, il était permis de s'imaginer Champion de Belgique ! La P4 n'était que le début du chemin vers cette D1 nationale évidemment lointaine, évidemment utopique, mais qui nous restait autorisée, qui restait " nous "...

C'était fini, la Ligue Pro la jouerait désormais solo pour cause prétendue d'efficacité, pour cause inavouée de pépettes : elle verrouillait l'accès à ce qu'elle appelait l'élite, favorisant les clubs historiques, fomentant des systèmes de licences incitant à l'endettement les clubs amateurs qui pourraient la narguer, instaurant des cursus d'entraîneurs qui privilégiaient les anciens du cénacle pro...

Pour l'immense majorité des clubs, le sommet de la pyramide devenait le titre de champion en D1 amateur ...et cela même est mis en danger : puisque pour ces chérubins d'U21, il est aujourd'hui question de dédoubler la D1 amateur, l'une flamande et l'autre francophone ...soit deux mini-pyramides ! Prions pour qu'à terme, Standard et Charleroi ne deviennent pas les seuls clubs wallons à pouvoir matcher des voisins flamands !

Et voilà que maintenant, la Ligue Pro veut déjà modifier la structure des amateurs, chambouler ce qu'elle vient d'établir : elle se fait invasive, sollicite l'aide des deux ailes/amateurs (Voetbal Vlaanderen et ACFF) sous prétexte qu'elle veut mieux préparer ses U21, qui se frotteraient enfin à des hommes ! Sous-entendu : ces gamins sont déjà supérieurs techniquement mais ce qui leur manque, c'est la niaque, les duels, la virilité, l'engagement...

Mouais... D'abord, plus fortiches techniquement, ce n'est pas sûr, ...sûrement pas tous ! Faut quand même pas oublier que dans nos nationales/amateurs, militent des tas de vrais hommes qui furent la majorité des U21 d'hier en clubs pros ...et que 90 ou 95 % des U21 d'aujourd'hui resteront sur le carreau pro, et fréquenteront demain les amateurs de nationales, voire de provinciales !

Ensuite, bisbrouilles en vue quels que soient les détails des modalités restant à définir : répartition en amateurs (D1, D2, D3) des 24 équipes pros ; éventuels descendants/amateurs en plus ; montants en moins ; palabres à n'en plus finir quand sera aligné parmi ces U21 un joueur plus fortiche que les habituels, voire plus âgé puisque des dérogations existeront... On opposera à cela d'alléchantes recettes pour le club amateur. Mouais bis. Une par an, et pas certaine : seulement si tu reçois les U21 du Standard renforcés par un pro médiatisé, plutôt que ceux de Tubize...

Quel toupet, ces pros ! Je n'en reviens pas, ni du béni-oui-oui de l'ACFF, bien moins rébarbative que sa consoeur flamande, et qu'on dit toute prête à accepter le deal. Ce 10 septembre, si les riches gagnent, ils auront pratiqué l'aumône comme le font les riches : on parle ainsi de 800.000 ? de dédommage à partager entre les actuels 16 clubs de D1 amateur (rien pour les 112 autres ? )...

Pourvu que ça foire ! La Ligue Pro a voulu la scission, qu'elle assume ! Qu'elle se débrouille au lieu de s'insinuer quand ça l'arrange ! Elle veut que ses gamins deviennent des guerriers ? C'est simple : ses clubs pros disposent d'un noyau A de 25 à 30 vrais mâles authentifiés, dont un tiers au moins ne preste quasi jamais. Qu'elle les fasse jouer chaque semaine contre les U21 du club, avec sanctions financières sévères pour les pros s'ils perdent, avec prime alléchante pour les U21 s'ils gagnent : et tout le monde mettra le pied. Autant qu'en amateurs !

C'est pour bientôt : ce 10 septembre, la Commission Nationale des Règlements de l'URBSFA devrait accepter - ou pas - la demande de la Ligue Pro de placer leurs U21 dans les championnats amateurs flamands et francophones, dès 2019/2020. Si ça passe, ça fera un clou de plus dans le cercueil du foot amateur : cercueil sorti de menuiserie voici trois ans environ, lorsque nos 24 clubs pros revendiquèrent puis obtinrent la scission d'avec nos quelque 1700 clubs amateurs, dès lors amenés à se communautariser. Pour eux tous, c'était la fin d'un rêve, celui de la grande pyramide désormais bousillée. Rien qu'un rêve, certes, mais tellement important : on était alors dans le bas, au mieux dans le mou, mais on connaissait le chemin vers le sommet, il était permis de s'imaginer Champion de Belgique ! La P4 n'était que le début du chemin vers cette D1 nationale évidemment lointaine, évidemment utopique, mais qui nous restait autorisée, qui restait " nous "... C'était fini, la Ligue Pro la jouerait désormais solo pour cause prétendue d'efficacité, pour cause inavouée de pépettes : elle verrouillait l'accès à ce qu'elle appelait l'élite, favorisant les clubs historiques, fomentant des systèmes de licences incitant à l'endettement les clubs amateurs qui pourraient la narguer, instaurant des cursus d'entraîneurs qui privilégiaient les anciens du cénacle pro... Pour l'immense majorité des clubs, le sommet de la pyramide devenait le titre de champion en D1 amateur ...et cela même est mis en danger : puisque pour ces chérubins d'U21, il est aujourd'hui question de dédoubler la D1 amateur, l'une flamande et l'autre francophone ...soit deux mini-pyramides ! Prions pour qu'à terme, Standard et Charleroi ne deviennent pas les seuls clubs wallons à pouvoir matcher des voisins flamands ! Et voilà que maintenant, la Ligue Pro veut déjà modifier la structure des amateurs, chambouler ce qu'elle vient d'établir : elle se fait invasive, sollicite l'aide des deux ailes/amateurs (Voetbal Vlaanderen et ACFF) sous prétexte qu'elle veut mieux préparer ses U21, qui se frotteraient enfin à des hommes ! Sous-entendu : ces gamins sont déjà supérieurs techniquement mais ce qui leur manque, c'est la niaque, les duels, la virilité, l'engagement... Mouais... D'abord, plus fortiches techniquement, ce n'est pas sûr, ...sûrement pas tous ! Faut quand même pas oublier que dans nos nationales/amateurs, militent des tas de vrais hommes qui furent la majorité des U21 d'hier en clubs pros ...et que 90 ou 95 % des U21 d'aujourd'hui resteront sur le carreau pro, et fréquenteront demain les amateurs de nationales, voire de provinciales ! Ensuite, bisbrouilles en vue quels que soient les détails des modalités restant à définir : répartition en amateurs (D1, D2, D3) des 24 équipes pros ; éventuels descendants/amateurs en plus ; montants en moins ; palabres à n'en plus finir quand sera aligné parmi ces U21 un joueur plus fortiche que les habituels, voire plus âgé puisque des dérogations existeront... On opposera à cela d'alléchantes recettes pour le club amateur. Mouais bis. Une par an, et pas certaine : seulement si tu reçois les U21 du Standard renforcés par un pro médiatisé, plutôt que ceux de Tubize... Quel toupet, ces pros ! Je n'en reviens pas, ni du béni-oui-oui de l'ACFF, bien moins rébarbative que sa consoeur flamande, et qu'on dit toute prête à accepter le deal. Ce 10 septembre, si les riches gagnent, ils auront pratiqué l'aumône comme le font les riches : on parle ainsi de 800.000 ? de dédommage à partager entre les actuels 16 clubs de D1 amateur (rien pour les 112 autres ? )... Pourvu que ça foire ! La Ligue Pro a voulu la scission, qu'elle assume ! Qu'elle se débrouille au lieu de s'insinuer quand ça l'arrange ! Elle veut que ses gamins deviennent des guerriers ? C'est simple : ses clubs pros disposent d'un noyau A de 25 à 30 vrais mâles authentifiés, dont un tiers au moins ne preste quasi jamais. Qu'elle les fasse jouer chaque semaine contre les U21 du club, avec sanctions financières sévères pour les pros s'ils perdent, avec prime alléchante pour les U21 s'ils gagnent : et tout le monde mettra le pied. Autant qu'en amateurs !