Jeudi 31 juillet. RaymondLangendries, président de l'AFC et bourgmestre de Tubize, se rend au Palais pour faire rapport au Roi en compagnie de Karl- HeinzLambertz et de François- XavierdeDonnea. Leur mission de médiateurs, dans la crise institutionnelle que connaît le pays, va être prolongée. Tubize est présent partout cet été ! " Mais je doute que Langendries ait discuté de football avec Sa Majesté ", rigole le manager LouisDerwa, qui rentre de quelques jours de vacances à l'étranger. Etait-ce bien le moment ? " Il en avait besoin ", témoigne un employé du club. " Moi aussi, j'en aurais besoin, mais... je n'ai pas le temps ".
...

Jeudi 31 juillet. RaymondLangendries, président de l'AFC et bourgmestre de Tubize, se rend au Palais pour faire rapport au Roi en compagnie de Karl- HeinzLambertz et de François- XavierdeDonnea. Leur mission de médiateurs, dans la crise institutionnelle que connaît le pays, va être prolongée. Tubize est présent partout cet été ! " Mais je doute que Langendries ait discuté de football avec Sa Majesté ", rigole le manager LouisDerwa, qui rentre de quelques jours de vacances à l'étranger. Etait-ce bien le moment ? " Il en avait besoin ", témoigne un employé du club. " Moi aussi, j'en aurais besoin, mais... je n'ai pas le temps ". Il y a tellement de choses à faire au stade Leburton, à 15 jours de la reprise du championnat. " Tout est urgent, ici... même les toilettes ", lance un autre employé. Nous souhaitons fixer un rendez-vous avec Derwa pour faire le point mais il ne sait plus où donner de la tête. " Je vous rappelle dans cinq minutes ", dit-il. Cinq minutes plus tard, un sms : " Désolé, j'ai dû partir à la police pour régler les problèmes liés à la venue de Bruges ". Le Club se déplace au stade Leburton lors de la 3e journée, alors que le complexe sportif du Brabant wallon sera encore en chantier. " On peut s'attendre à 25 ou 30 cars de supporters brugeois ", estimera Derwa plus tard. " Les visiteurs auront un parking près de la gare et se rendront au stade en passant par la ferme Massart. Nos supporters auront un autre parking d'environ 700 places, près de la poste, et rejoindront le stade par un accès diamétralement opposé. Une autre possibilité de parking, près de la mosquée, est à l'étude ". Pourquoi les néo-promus n'ont-ils pas demandé à la commission du calendrier d'accueillir les grands au deuxième tour, lorsque le stade sera aux normes de la D1 ? " On a pesé le pour et le contre ", répond Derwa. " Et on a estimé que, sportivement, il était préférable de répartir équitablement la venue des grands dans le temps. On avait, par contre, demandé à jouer à domicile en alternance avec Anderlecht, mais notre souhait n'a pas été exaucé chaque week-end ". On parvient tout de même à fixer un rendez-vous le 1er août. Mais Derwa n'est pas là. Retenu ailleurs ! Ceux qui sont là s'appellent JasonVandelannoite et JosipBaresic. L'international Espoir - formé au Club Bruges et sans club après un passage à Bursaspor en Turquie - et le solide défenseur central croate s'apprêtent à lier leur destinée aux néo-promus. Au secrétariat, le téléphone n'arrête pas de sonner, pour des motifs divers. - Allô ?Ouimonsieur, c'estpourunabonnement ?Unepermanenceestorganisée... - Allô ?Jameneer, kunt Umaandagterugbellenofeenfaxopsturen ?- Allô ? Vousneparlezpasfrançais ?Euh... C'estpourprésenterunjoueur ?Onemoment, please... Derwa arrive en s'excusant pour le retard : " A propos : je viens de recevoir un coup de fil de votre photographe MichelGouverneur, pour la photo d'équipe ". Eh oui ! Ce n'est sans doute qu'un détail, mais il faut régler cela aussi. Or, les nouveaux maillots, floqués des nouveaux sponsors, ne sont pas encore prêts... Derwa : " Il y a tellement de choses à faire. La sécurité, les infrastructures, les transferts, les sponsors, l'accueil, l'horeca, les stewards, les formalités administratives, les repas des joueurs, le matériel et j'en oublie. Tous les dossiers doivent avancer en même temps... et très vite. J'ai des journées de 18 heures mais c'est une belle expérience. On a plus de chances de rater le challenge que de le réussir, mais cela vaut le coup. Ce que je regrette, c'est qu'on nous impose des délais irréalistes pour nous conformer aux nouveaux critères. On nous demande de passer de l'adolescence au monde adulte en un mois. Dans d'autres championnats, on donne des moyens aux équipes qui montent pour leur permettre de présenter une équipe qui tienne la route. Hull City, qui monte pour la première fois en PremierLeague, reçoit une aide de la fédération. En NBA, les clubs les moins bien classés sont prioritaires pour le choix des joueurs lors de la draft. Tout cela permet d'avoir une compétition passionnante. En Belgique, on fait l'inverse : les grands se réservent la part du lion, en matière de droits TV notamment, et ne laissent que les miettes aux petits, qui forcément ne font pas le poids ". Sportivement, l'équipe se met progressivement en place : " Dans l'élaboration des contrats, je dois tenir compte du contexte : on arrive en D1 à l'année de la réforme. Avec quatre descendants potentiels, je ne peux pas offrir de baux de trop longue durée. Les nombreux tests ? Je préfère juger les joueurs sur place, plutôt que les engager sur base d'une cassette ou d'une réputation. La mission s'annonce ardue. Et si, par miracle, Tubize parvenait à se maintenir, je devine déjà ce que l'on me dira au printemps : Ladeuxièmesaisonestcelledelaconfirmation, ceseraencoreplusdifficile ! ". Quoi qu'il en soit, les pelleteuses sont entrées en action derrière le but de droite : c'est là que s'érigera la nouvelle tribune assise de 3.200 places. " Les travaux ont commencé le 28 juillet. Rassurez-vous, on sera prêt pour le 15 octobre, délai fixé par la commission des licences pour porter la capacité du stade à 8.000 places ". D'ici là, une tribune provisoire de 500 places sera érigée derrière l'autre but. Mais pour l'extension de la tribune debout en face de la tribune d'honneur, il faudra attendre. 18 heures. Pour Derwa, la journée ne fait que commencer... Il reste 15 jours avant la venue de Mouscron pour l'ouverture du championnat, le 16 août. " C'est un secret de polichinelle : je suis le conseiller d' EnzoScifo. Ce seront des retrouvailles sympathiques. Mais, l'espace d'une soirée, on oubliera qu'on est amis... ". Le club a déjà vendu 700 abonnements, dix fois plus que la saison dernière. Certains riverains, paraît-il, se plaignent déjà : cette montée en D1 va perturber leur quiétude. Il y aura des voitures, du monde, du bruit... " Il y aura toujours des grincheux ", regrette Derwa. " Je reviens de Valence, une ville qui accueilli un GP de Formule 1 et l'America's Cup, et qui a construit un opéra. Personne ne s'est plaint ". par daniel devos - photo: reporters