Tshimanga Le physique

Derrick Tshimanga est un défenseur latéral gauche très véloce d'1m76 qui est rarement pris en défaut sur les premiers mètres. Son excellente endurance lui permet d'arpenter tout son flanc pour participer aux actions offensives de son équipe. En duel, il ne relâche jamais la pression qu'il imprime à son adversaire direct. Il est solide sur ses appuis. Sur les longues courses, avec ou sans ballon, il se montre également très performant.
...

Derrick Tshimanga est un défenseur latéral gauche très véloce d'1m76 qui est rarement pris en défaut sur les premiers mètres. Son excellente endurance lui permet d'arpenter tout son flanc pour participer aux actions offensives de son équipe. En duel, il ne relâche jamais la pression qu'il imprime à son adversaire direct. Il est solide sur ses appuis. Sur les longues courses, avec ou sans ballon, il se montre également très performant. Le nouveau transfuge de Genk est plutôt doué sur le plan technique pour un défenseur. Il aime provoquer son opposant grâce à un dribble incisif pour essayer d'apporter sa participation à la construction. Il utilise sa bonne frappe de balle principalement dans le passing et pour centrer quand il est en situation de débordement. Son pied droit fait partie de ses défauts et il a plutôt tendance à le contourner et à repartir extérieur pied gauche. L'ex-Lokerenois doit encore beaucoup progresser sur le plan tactique. La distance qu'il laisse avec le défenseur central gauche permet parfois à l'adversaire de s'infiltrer dans cet espace. De même, son attention est plus attirée par le joueur qui décroche dans sa zone que par le ballon. D'où, un alignement quelque peu déficient qui pose problème au top niveau même s'il est souvent compensé par sa vitesse de démarrage. Il a un tempérament offensif très développé : il a déjà évolué comme demi gauche. Cela lui offre la possibilité de créer le surnombre en venant de loin, que ce soit en dédoublement ou en conduite de balle. Il n'attend pas de se retrouver dans les 10 derniers mètres pour chercher à mettre le ballon dans le grand rectangle et se transforme déjà en machine à centrer à 35 ou 40 mètres du but. Il ose également se présenter en finition axiale où l'effet de surprise joue pleinement. C'est un joueur qui présente encore pas mal de hauts et de bas pendant les 90 minutes d'un match. Il montre parfois des manquements au niveau de la concentration notamment en perte de balle où il lui arrive fréquemment d'être réactif plutôt qu'actif. Il pense qu'il n'est plus concerné par la phase et le deuxième ballon profite à son adversaire direct qui a anticipé le coup. Il vient de franchir un palier en signant à Genk mais il va devoir se montrer plus constant dans ses prestations, chose tout à fait réalisable à seulement 23 ans. Avec 1m84, Behrang Safari présente un gabarit intéressant pour un défenseur latéral. Malgré sa taille, sa vitesse sur les premiers mètres fait partie de ses principales qualités. Sur les longues courses, il se montre également performant que ce soit pour déborder ou dans ses retours défensifs. Il fait preuve de beaucoup de rigueur dans les confrontations d'homme à homme même s'il n'aura jamais l'agressivité de Marcin Wasilewski, par exemple. Son endurance et sa détente sont aussi de très bon niveau. C'est un élément qui possède de grandes qualités techniques mais qui préfère jouer juste et ne pas prendre de risque dans les zones défensives. Sa frappe de balle du gauche est très pure. Elle lui permet surtout de bien relancer et de donner des centres tendus avec beaucoup de force. Pour un défenseur, il démontre une grande maîtrise dans les contrôles, les amorties et les enchaînements. Sa conduite de balle ainsi que ses dribbles font de lui un joueur élégant. Le pied droit n'est cependant pas du même tonneau. L'international suédois fait preuve de beaucoup de discipline dans son jeu : il privilégie sa tâche défensive en rapport au poste qu'il occupe. Tactiquement, son alignement peut encore s'améliorer ainsi que sa couverture intérieure. Par contre, dans son dos, il se fait parfois surprendre quand il effectue un pressing haut inapproprié. Dans les confrontations en 1 contre 1, il fait preuve d'une grande rigueur grâce à son engagement. Dans les airs, il s'appuie sur sa détente et son timing, ce qui lui fait gagner la plupart de ses duels aériens. Avec ses qualités techniques et sa vitesse de démarrage et de course, il est en mesure d'apporter beaucoup plus sur le plan offensif. Toutefois, avec le nombre d'éléments tournés vers l'attaque présents au départ des matches des Mauves, il est presque contraint de se limiter à son rôle défensif. Il peut donner de bons centres et est capable de dédoubler mais à bientôt 27 ans, il a seulement inscrit trois buts en pro. Cela démontre un manque de rendement offensif et peu de présence en finition. Dans son jeu, il recherche l'efficacité avant tout et donne priorité au respect des consignes par rapport au côté spectaculaire de sa prestation. Il se trouve vraiment à un âge de pleine maturité mais sa marge de progression est encore importante car, durant ces premiers mois en Belgique, il a surtout voulu faire son trou et obtenir le respect de tout un club. Dans les mois qui viennent, quand il se sera imposé définitivement, il pourra peut-être tenter l'un ou l'autre geste plus spectaculaire. NÉ EN 1963, ÉTIENNE DELANGRE JOUA COMME DÉFENSEUR AU STANDARD DE 1981 À 1992 (267M EN D1 ET 6B, CHAMPION EN 82 ET 83). EX-CHARGÉ DE COURS À L'ÉCOLE DU HEYSEL, IL COACHA DE LA P1 À LA D1 (CHARLEROI). ÉTIENNE DELANGRE